Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 22:50

 

forge.jpg

Le mot du jour est : Branloire.

Il se trouvera certainement encore quelques esprits pernicieux à l'imagination débordante pour sauter sur l'occasion d'échauffer leur esprit et le reste en cogitant sur cette maxime de l'immense et incomparable philosophe belge Jean Claude Van Damme:"le sexe, c'est comme la belote, si t'as un mauvais  partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main"

Pour les moins lettrés, ceux qui prendront sûrement la peine de parcourir cet article jusqu'au bout pour parfaire leur érudition, vous toucherez du doigt la vérité pour apprendre que la Branloire n'est pas une machine infernale conçue pour les pratiquants chroniques de l'onanisme mais que ce terme désigne entre autres le levier servant à mouvoir le soufflet d'une forge.

De même que l'on appelait un "branle" le hamac du marin. D'où l'expression "branle-bas de combat" quand il fallait décrocher illico les branles afin de mettre les pièces de canon en batteries.

Pour un sujet plus pointu, je vous laisse disserter sur la phrase de Montaigne "le monde n'est qu'une Branloire pérenne".

Vous avez trois heures. Attention aux crampes tout de même.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manou 19/03/2017 10:12

J'ai appris ce mot depuis peu lorsque je suis allée visiter un atelier l'année dernière dans la Drôme...Mais un petit rappel ne fait pas de mal :) par contre j'avais oublié la signification de "branle-bas de combat". Bon dimanche

Mimi 18/03/2017 22:00

C'est en forgeant qu'on devient forgeron. C'est sans doute pour ça que tu remets ton article ce jour ? Pour la crampe, ça ira, c'est le coup de chaud qui est à craindre.

Cécile CC 21/01/2016 14:01

Contente de connaître l'origine de l'expression "branle-bas de combat" mais je vais utiliser mon joker pour la disserte, bon jeudi.

kekeli 21/01/2016 05:29

Mon arrière grand père était maréchal ferrant et j'ai vu le branloire chez lui, mais je ne savais pas comment cela s'appelait et en plus à l'époque je n'aurais pas fait ce rapprochement d'idée car j'étais trop jeune !!!

Nell 20/01/2016 20:00

Ah! ah! ah! c'est d'un drôle. mais où vas-tu chercher tout ça: pas chez Van Damme, c'est sûr. Mais j'aurais pu le savoir car mon grand-père était maréchal-ferrant et il a dû le mouvoir le levier. Maintenant je ne te dis pas dans quel état il devait avoir le poignet, le pauvre.Allez,, bien belle nuit...