Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 17:00

L'élection présidentielle française se profile à grands pas à l'horizon. Malheureusement, le mot d'ordre est toujours plaire plutôt que convaincre. Le débat politique réduit à audimat et sondages,  est confisqué par les médias, rien de neuf pour espérer régénérer notre démocratie en grand danger. Et avec deux candidats, Fillon et Le Pen fille traînant une  lourde batterie de casseroles, il n'y a pas vraiment lieu d'être optimiste.

Pour autant un petit retour sur l’histoire s’impose :

En France, pourquoi vote t-on en avril ou en mai pour les présidentielles?


Georges Pompidou, président en exercice depuis 1969 meurt le 02 avril 1974.Une élection anticipée est donc programmée.

Valery Giscard d 'Estaing, candidat du changement dans la continuité comme Pompidou 5 ans auparavant est élu sur le fil le 19 mai de cette même année avec 50.8 % des voix, succès le plus serré pour le moment de la Vème république. Ensuite la durée du mandat présidentiel (7 puis 5 ans) a de fait conservé cette période (début mai) pour les élections.
Cela restera à l'identique jusqu'à la prochaine élection "non prévue".

A noter que l'élection présidentielle de 1974 détient également le record de participation de tous les suffrages universels français avec plus de 87.3% de votants au second tour.

le 10 mai 1981, Out, le petit Giscard, qui lui aussi nous l'avait joué d'jeun( 48 ans au moment d’entrer en fonction) et près du peuple pendant 7 longues années. Un petit tour et puis s'en va, Mitterrand le condamne à l'oubli politique définitif, même s'il coûte un bras à la communauté depuis 36 ans sur le budget de l'état et donc sur nos impôts. Giscard arrivé au pouvoir sur un malentendu, ne se remettra jamais de cette défaite, bien aidé en cela par son meilleur ennemi, le Jacquot Chirac alors dans la force de l'âge. Mais ceci est une autre histoire que je ne manquerai pas de vous narrer dans un prochain épisode.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manou 03/04/2017 11:10

Et oui je le savais car...j'ai assez râlé de ne pas avoir pu voter en 1974. En effet il ne me manquait que quelques jours seulement pour avoir le droit de vote :) Rappelle-toi la majorité était à 21 ans à l'époque et oui je sais ça fait ringard de le dire mais c'est ainsi ! Au plaisir de te lire à nouveau

Angelilie 26/03/2017 21:28

beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog. au plaisir

Mimi 25/03/2017 22:55

Tous ces anciens présidents, et autres députés et sénateurs nous coûtent un bras. Ce serait bien de commencer des réformes par là...