Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 22:50

 

forge.jpg

Le mot du jour est : Branloire.

Il se trouvera certainement encore quelques esprits pernicieux à l'imagination débordante pour sauter sur l'occasion d'échauffer leur esprit et le reste en cogitant sur cette maxime de l'immense et incomparable philosophe belge Jean Claude Van Damme:"le sexe, c'est comme la belote, si t'as un mauvais  partenaire, t'as intérêt à avoir une bonne main"

Pour les moins lettrés, ceux qui prendront sûrement la peine de parcourir cet article jusqu'au bout pour parfaire leur érudition, vous toucherez du doigt la vérité pour apprendre que la Branloire n'est pas une machine infernale conçue pour les pratiquants chroniques de l'onanisme mais que ce terme désigne entre autres le levier servant à mouvoir le soufflet d'une forge.

De même que l'on appelait un "branle" le hamac du marin. D'où l'expression "branle-bas de combat" quand il fallait décrocher illico les branles afin de mettre les pièces de canon en batteries.

Pour un sujet plus pointu, je vous laisse disserter sur la phrase de Montaigne "le monde n'est qu'une Branloire pérenne".

Vous avez trois heures. Attention aux crampes tout de même.

 

Repost 0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 10:40

Par cette  journée automnale, printanière, alors que la tempête Katie balaie les dernières rescapées de l'hiver et entame le moral des jeunes pousses,  nous allons découvrir un mot de saison:

la feuille-morte, 

Cette dernière, contrairement à ce que prétendait Yves Montand  ne se ramasse pas à la pelle (nôôôn, tu vois je n’ai pas oubliééééééééé !!! tagada tsoin tsoin

notes

notes

Mais éventuellement dans un filet  puisqu’il s’agit d’une sorte de papillon nocturne qui ressemble à ça :

 

 

feuillesfeuilles

feuilles

Une espèce qui tend à se raréfier, malmenée par les différents insecticides qui polluent notre nature, notamment en raison de la prédilection de ce sympathique lépidoptère pour les arbres fruitiers comme le pommier.

Pour mémoire, un pommier standard « industriel », reçoit en moyenne 27 traitements insecticides différents sur une année.

  Et comme le disait Churchill : Une pomme par jour éloigne le médecin pourvu que l’on vise bien.

pommes

pommes

Repost 0
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 23:01

Une fois n'est pas coutume, la première lecture le mot du jour peut prêter à confusion.

Pourtant, à l'instar de Nyctalope* qui n'est pas le nom d'un énième groupe de rap Français à la mode du moment, basant son succès sur des musiques et des textes aussi affligeants que les filles de leurs clips sont court vêtues; Nyctèmère n'est une insulte issue du vocabulaire de nos d'jeunes de banlieue.

Nycthémère est en effet un terme masculin désignant un espace de temps qui comprend un jour et une nuit ce qui correspond à un cycle biologique.

Cycle biologique complet dont ne semblent cependant pas avoir bénéficié non plus les neurones de la majorité des électeurs bas du front.

*Nyctalopie : faculté de percevoir les formes dans la pénombre.

Repost 0
24 janvier 2016 7 24 /01 /janvier /2016 23:22

Amis Pogonophobes, en ces temps de phobies diverses et variées, voici  enfin un article qui va vous ravir.

En effet, dans un blog qui prétend mettre en ligne régulièrement  ou presque un moustachu, un barbu voire un moustachu barbu, je vais finalement vous soumettre un mot qui va faire votre bonheur au risque d’anéantir pour moi des semaines et des mois de travaux, de recherches éperdues sur le net pour trouver des photos de poilus. Laissez –moi vous présenter le  Sambouk.  En ces temps de suspicion généralisée, apparaître sans moustaches,  bouc ni barbichette évite bien des désagréments dans la vie quotidienne.

Hélas, trois fois hélas pour vous, le Sambouk n’est pas cet être imberbe, lisse comme un œuf que vous évoquiez déjà l’œil rêveur, il s’agit en effet simplement d’une embarcation de pêche que l’on peut rencontrer sur la mer rouge.

 

Toutes voiles dehors

Voilà ce qui s’appelle être mené en bateau et je crois qu’
Il est temps pour moi de mettre les voiles

Toutes voiles dehors
Repost 0
15 janvier 2016 5 15 /01 /janvier /2016 23:02

Le Mot du jour est Vicariance

 

Ce terme désigne le fait pour un organe de suppléer un autre qui est défaillant. Je vais tenter de l’expliquer clairement à l’aide de ma petite théorie personnelle.

Vous êtes accroc à la télé comme nombre de Français(3h47 de visionnage quotidien en moyenne d'après la dernière étude) et surtout vous suivez trop fréquemment les émissions de certaines chaînes dont le nom commence vraisemblablement par B,T M, N… (C’est un exemple, n’allez pas penser que je fais une fixette).

Donc vous les regardez trop ces chaines, votre cerveau souffre obligatoirement d’une sorte d’asservissement et finit par devenir défaillant (eh,oui !à force, déjà qu’au départ vous aviez sûrement certaines prédispositions).

Alors, comme par MIRACLE, le mot n’est pas trop fort, vos yeux et vos oreilles remplacent au pied levé ce cerveau fléchissant.Vous devenez inconsciemment plus réceptif à certains messages, vous prenez pour des réalités ce qui n'est qu'apparence…et le tour est joué, vous vous faites mener par le bout du nez (CQFD).

Et, en plus, c’est une belle leçon d’anatomie pour un si court article.

L'exemple est certes un peu orienté, vous pouvez en choisir un autre. Ma théorie rejoint pourtant l'analyse de l'ancien PDG de TF1 qui déclarait"ce que nous vendons à Coca-Cola, c'est du temps de cerveau humain disponible".

Je n'ai rien contre la télé soit dit en passant, c'est un bel objet pour que des gens qui n'ont rien à faire puissent regarder des gens qui ne savent rien faire.

Visionnaires, les scénaristes "d'au delà du réel", série culte des années 60 avec cette introduction à chaque épisode:  Ceci n'est pas une défaillance de vote téléviseur!N'essayez pas de régler l'image! Nous maîtrisons à présent toutes les retransmissions! 

 

Repost 0
10 janvier 2016 7 10 /01 /janvier /2016 18:54

Malgré une racine qui prête à confusion, le mot du  jour ne désigne en aucun cas l’éphémère  espoir ou l’espérance d’une pseudo gloire fugace  de tous ces pauvres  tragico-comiques anonymes ou non, qui le resteront ou le redeviendront pour la majorité d’entre eux. Tous ceux, vulgus pecum,  qui gesticulent, piaffent, ânonnent, sont souvent prêts à tout et surtout à  n’importe quoi pour être mis en avant sur les réseaux « sociaux » qui portent décidément si mal leur nom; ou bien passer à la Télé. Se montrer à tout prix devant les caméras dans les émissions infantilisantes, nauséeuses, nauséabondes et j’en passe de chaînes de télévision dont le nom commence par TF. ou M.., etc. (Le plus souvent, car la pandémie se propage rapidement). Malheureusement pour ces crédules quémandeurs de notoriété, pauvres et misérables décérébrés congénitaux  qui s’imaginent qu'il suffit d’avoir douze mille « like », de  montrer sa bobine dans la lucarne, de présenter une émission de seconde zone ou d'y faire quelques apparitions pour être une staaaaaaaaâââââr. L’écho lointain des trompettes de la renommée résonne ordinairement comme le glas de leurs dérisoires espérances et ils retombent dans l’anonymat aussi promptement voire avant même d’en être sorti. Deux lignes dans la rubrique des faits divers glauques ou des chiens écrasés leur serviront accessoirement communément d'épitaphe quelque temps plus tard.
 

Notre mot du jour n’a aucun lien de parenté avec ces sombres crétins patentés. Gloriette désigne un petit pavillon de jardin et par extension une sorte de kiosque, un  minuscule cabinet de quiétude et de verdure où il fait bon se ressourcer loin de ces mondes imbéciles. 

GLORIETTE
GLORIETTE
Repost 0
6 janvier 2016 3 06 /01 /janvier /2016 20:19

ça presse!

a londres 3Le mot du jour est langue-de-carpette*.

Un terme qui pourrait être le synonyme parfait pour qualifier un malheureusement trop grand nombre grandissant de nos journalistes passés et actuels qui perdent de vue l'essence (les sens??) de leur métier. Mais il ne définirait alors que les journalistes radio et télé. Mais comme ceux de la presse écrite rivalisent également  dans le dévouement, l'empressement, l'excès de zèle, l'autocensure vis à vis des politiques,des lobbying de toutes sortes et la condescendance pour les non-initiés que nous sommes, je vais donc lui restituer son sens initial.

langue de carpette Langue de carpette désigne un outil de serrurier au tranchant arrondi.

Quant au tranchant chez la majorité de nos journalistes, il est carrément émoussé. L'autocensure quant à elle permet de considérablement réduire la mortalité éditoriale des intéressés.

 

 

 

*Source: dictionnaire des mots rares et précieux

Repost 0
10 décembre 2015 4 10 /12 /décembre /2015 23:03

Le mot  du jour est le mot : ROCAMBOLESQUE    

Rocambole est le héros d’une trentaine de romans, œuvres  de Pierre Alexis Ponson du Terrail, romancier français du 19è siècle.

Les histoires de Rocambole, ce voyou repenti devenu justicier ont tout d'abord été publiées sous la forme de romans feuilletons quotidiens durant plus de onze années dans les journaux avant d’être éditées en volumes reliés.
Ces aventures très animées aussi incroyables qu'extravagantes, aux rebondissements multiples passionnaient les lecteurs. Des histoires abracadrabrantesques aurait-dit notre ancien président Chirac qui, contrairement à ce que l'on pense n'est pas le créateur de ce néologisme. Ce feuilleton connut un énorme succès populaire entre 1859 et 1871. Pour suivre le rythme de la diffusion, ce brave Ponson du Terrail écrivait tous les jours de nouvelles  péripéties pour son héros, mais se mélangeait parfois un peu les pinceaux en faisant revenir des personnages morts dans les épisodes précédents par exemple. 
De ces récits baroques au déroulé insolite et inaccoutumé est né l’adjectif Rocambolesque,, ce que l'on nomme couramment une antonomase* 

Les amateurs du genre peuvent se repasser deux films sortis respectivement en 1948 et 1962 qui reprennent les aventures de Rocambole. Il existe également un feuilleton télé diffusé à la télévision française entre 1964 et 1965.

*Antonomase: figure de style dans lequel un nom propre est utilisé comme un nom commun (Frigidaire, Diesel, Don Juan, Poubelle....)

Abracadabrantesque

 LE SAVIEZ-VOUS ?

Pour les amoureux des plantations potagères, l'oignon Rocambole est aussi curieux que notre héros du jour puisque ses bulbes se récoltent non pas sous terre comme ses semblables mais sur l'extrémité de la tige. Voir photo ci-dessous

Abracadabrantesque
Repost 0
3 décembre 2015 4 03 /12 /décembre /2015 23:01

Nos amis québécois utilisent ce terme pour désigner un nom de famille qui correspond à l'activité ou au métier du porteur, un nom prédestiné en quelque sorte, Mr PAIN qui est boulanger, Mr Bonpoil, coiffeur. voire Mr Boncoeur, cardiologue.

Quelques exemples:

Edith Cresson, Jacques DELORS respectivement ancien ministre de l'agriculture et des finances

Mickael Gelabale basketteur

etc...

D'autres visuels en Photos

 

LES APTONYMES
LES APTONYMES
LES APTONYMES
LES APTONYMES
Repost 0
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 21:21

livres1 Derrière ce mot issu du grec « kakemphatos » ( malsonnant), se dissimule une figure de style née de la rencontre de sons phonétiquement proches  dont l’association est saugrenue ou choquante à l'oreille.

Ce rapprochement, débouchant sur un énoncé drôle, conçu parfois de manière involontaire donne naissance à un jeu de mots voire une sorte de calembour,quelquefois étonnant, détonnant ou ridicule,  basé sur l'homophonie.

Quelques exemples péchés ici ou là :

J' aime manger épicé

Il faut qu' on fasse face ».

Et le désir s' accroît quand l' effet se recule... (P. Corneille)

- "Je veux et j' exige trois petites truites cuites et trois petites truites crues"

- "Tes laitues naissent-elles ? Si tes laitues naissent, mes laitues naîtront."

- "Il sortit de la vie comme un vieillard en sort." (Victor Hugo)

- "Ceux-ci sont..."

- "Je ne dors bien que dans ce lit-là."

"Dieu est un étrange berger, qui attend de ses agneaux qu' ils soient dévots."

etc.....

Repost 0