Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

26 mai 2017 5 26 /05 /mai /2017 20:14
Trôo 2017

Trôo 2017

Toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants, mais peu d’entre elles s’en souviennent.

Antoine de Saint-Exupéry - le Petit Prince.

Repost 0
2 février 2016 2 02 /02 /février /2016 23:02

 

Depuis près de 30 ans, Jean Marie Gourio glane dans les différents troquets des bribes de conversations de bistrot, éditées  sous le titre "Brèves de Comptoir".

Du bon sens commun,de l'observation une certaine poésie, de la philosophie quotidienne affleurent derrière l'absurdité et la beauferie  apparentes de certaines réparties des pochtrons patentés et des abonnés permanents de la taverne des soiffards composant la longue procession de ceux qui ne parviennent jamais à désaltérer leur âme.

Régulièrement, Jean Marie Gourio nous régalait d'une tournée générale dans les recueils publiés. Il a décidé de mettre un terme à l'aventure avec la sortie fin 2015 du dernier opus  'Le petit troquet des brèves de comptoir". Quelques(nombreuses ) dernières pour la route.

 

Brèves de comptoir

La brève du jour, servie sur un plateau par un joueur de loto malchanceux certainement mais lucide sur sa famille :


J'ai joué la date de naissance de ma femme, celle de sa mère et celle de ma fille. J'ai pas eu un seul numéro.
C'est vraiment une famille de cons !

Pour les amateurs, un film de Jean-Michel RIBES est sorti le 20 septembre 2014 dans les salles.

Les plus anciens se souviendront avec nostalgie de la minute brèves de comptoir signée du gènialissime Jean Carmet dans la Série PALACE.

A la votre.

Repost 0
14 janvier 2016 4 14 /01 /janvier /2016 16:43

Alzheimer, c'est mieux que Parkison, vaut mieux oublier de payer son verre que le renverser.

Le Petit Troquet des Brèves de Commptoir

J-M GOURIO

Brèves de Santé
Brèves de Santé
Repost 0
13 décembre 2015 7 13 /12 /décembre /2015 23:06

Etre homme politique, c'est être capable de dire à l'avance ce qui va arriver demain, la semaine prochaine, le mois prochain et l'année prochaine. 
 Et d'être capable, après, d'expliquer pourquoi rien de tout cela ne s'est produit comme prévu. 

(Winston Churchill)

Repost 0
12 décembre 2015 6 12 /12 /décembre /2015 23:12

Qu’est-ce que tu vas faire pour les fêtes ?

- La noël en famille et le 1er de l’an, pas en famille vu qu’au réveillon de noël, en général, on s’engueule avec le reste de la famille.

Brèves de comptoir 1988

Jean Marie Gourio

TRADITIONS  FAMILIALES
Repost 0
6 décembre 2015 7 06 /12 /décembre /2015 21:46

#Au pays des aveugles, c'est les chiens qui sont rois !"

Une brève extraite du dernier et hélas ultime opus de Jean Marie Gourio : Le petit troquet des brèves de comptoir.

 

 

Brèves
Repost 0
16 novembre 2015 1 16 /11 /novembre /2015 12:44

 

Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer, le réaliste ajuste ses voiles.

William Arthur Ward

 

Repost 0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 23:00

La guerre de 14- 18

Depuis que l'homme écrit l'Histoire,
Depuis qu'il bataille à cœur joie
Entre mille et une guerre notoires,
Si j'étais tenu de faire un choix,
A l'encontre du vieil Homère,
Je déclarais tout de suite:
"Moi, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!"

Est-ce à dire que je méprise
Les nobles guerres de jadis,
Que je me soucie comme d'une cerise
De celle de soixante-dix?
Au contraire, je la révère
Et lui donne un satisfecit
Mais, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Je sais que les guerriers de Sparte
Plantaient pas leurs épées dans l'eau,
Que les grognards de Bonaparte
Tiraient pas leur poudre aux moineaux...
Leurs faits d'armes sont légendaires,
Au garde-à-vous, je les félicite,
Mais, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Bien sûr, celle de l'an quarante
Ne m'as pas tout a fait déçu,
Elle fut longue et massacrante
Et je ne crache pas dessus,
Mais à mon sens, elle ne vaut guère,
Guère plus qu'un premier accessit,
Moi, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Mon but n'est pas de chercher noise
Au guérillas, non, fichtre, non
Guerres saintes, guerres sournoises,
Qui n'osent pas dire leur nom,
Chacune a quelque chose pour plaire,
Chacune a son petit mérite,
Mais, mon colon, celle que je préfère,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

Du fond de son sac à malices,
Mars va sans doute, à l'occasion,
En sortir une - un vrai délice! -
Qui me fera grosse impression...
En attendant je persévère
A dire que ma guerre favorite,
Celle, mon colon, que je voudrais faire,
C'est la guerre de quatorze-dix-huit!

 

 

Georges Brassensbrassens.jpg*

 

 

*source image:
http://jazz.blogs.liberation.fr/pfeiffer:2011/08/s%C3%A8te-sauvegarde-son-brassens.html
 
Repost 0
18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 19:44

Citation du jour :

 Il n'y a pas de bonheur parfait dit l'homme lorsque sa belle-mère mourut et qu'on lui présenta la facture des pompes funèbres.

Jérome K Jérome

Repost 0
23 novembre 2014 7 23 /11 /novembre /2014 10:44

CITATION DU JOUR :

Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.

Etienne de la Boétie, citation intemporelle.

Repost 0