Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 16:59
Willy Ronis, l’un des plus grands photographes français  est mort dans la nuit du 11 au  12 septembre 2009 à l'âge de 99 ans. Né à Paris le 14 août 1910, Il a consacré la majeure partie de sa vie et de son oeuvre aux images prises sur le vif, toujours en noir et blanc, notamment de la capitale, de ses habitants et de ses environs. Il savait capter en un instant la magie de la vie tout simplement au travers d’une photo.
 Comme des clins d’œil à la Prévert au travers son objectif.
C’est l'un des représentants les plus éminents avec Robert Doisneau et Edouard Boubat de ce qui fut appelé la photographie humaniste. J’ai trouvé cette phrase qui résume parfaitement sa maîtrise, son coup d’œil et son talent : « L'un des photographes majeurs de cette école française de l'après-guerre qui a su concilier avec talent les valeurs humanistes et les exigences esthétiques du réalisme poétique ».
 Vous pouvez retrouver quelques uns de ses clichés sur ce lien
:
 http://www.hackelbury.co.uk/artists/ronis/ronis_sm.html
Repost 0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 17:01

 Près de 20 ans après que la dernière pièce soit sortie des usines, les amoureux de la deuche  sont toujours nombreux  à travers le monde. Evoquez la deucheuche dans une discussion et chacun y va de sa bouffée de nostalgie et de son lot de souvenirs

C'est le 3 septembre 1939 que  le premier prototype officiel de celle qui va entrer dans la légende des voitures françaises voit le jour. 2cvproto1.jpg

La TPV (toute petite voiture) est présentée, c’est la future 2cv (deuche, deudeuche, dodoche, 2 pattes etc.…).
L’idée de ce véhicule populaire a germé depuis le début des années 30 dans l’esprit de Pierre Jules Boulanger, déjà  à l’origine notamment de 2cv-protot.jpgla fameuse Traction avant.
Il voulait créer une voiture destinée aux classes les moins aisées. Le principe de base et le cahier des charges semblent de nos jours très simples mais tellement  novateurs pour l’époque : ne pas dépasser une consommation de trois litres aux 100 kilomètres, faire 2 chevaux fiscaux, pouvoir transporter 50 kilos de bagages, traverser un chemin sans briser un œuf dans le coffre tout en adoptant la technologie chère à la marque, la traction avant.
2cvprot2.jpgDes prototypes de 500 cm3 sont déjà à l’essai depuis 1937,  mais le début de la seconde  guerre va interrompre le développement de la 2CV. On disperse et on cache parfois en pièces détachées tous les éléments des prototypes existants durant le conflit. Pendant cette interruption Pierre Jules Boulanger peaufine sa création jusqu’en 1946, date à laquelle  les essais reprennent dans un centre tenu secret par la régie Citroën.
Au salon de l’auto en 1948,  la 2CV va faire parler d’elle. Les habitués de la marque, en particulier de la traction avant  et la presse spécialisée sont loin d’être emballés. Tout ce monde se montre plus que perplexe face à cette nouveauté. Pourtant, c’est un engouement populaire inimaginable, le  succès commercial est immédiat, les 2cv.jpgcarnets de commande débordent rapidement et la fabrication peine à suivre, à tel point qu’il faudra parfois attendre plusieurs mois voire jusqu’à plusieurs années pour la livraison de sa 2CV.
2cv6.jpgLa 2 CV d’alors pèse à peine 80 kg et se déplace allègrement à 65 km/h, ne consommant que 4,5 litres au 100. Chacun veut l’adopter, pour son côté pratique, son faible coût, pour sa facilité d’entretien, son endurance.2cv3.jpg
Au début des années 50, la version camionnette va voir le jour, ensuite, la puissance du moteur est revue à la hausse. Petit à petit, la voiture se donne  un look plus jeune : ouverture des portes dans le bons sens, célèbre 2cv1.jpgcapote en tissu, calandre, phares et pare-chocs redessinés etc.
inusable et branchée, plébiscitée par toutes les générations, la deudeuche est devenue la vedette de la communication de la marque.
Les ventes ne cessent de croître régulièrement .Les années 80 donneront naissance à toutes les séries spéciales (Charleston, dolly..).
Dés le début des années soixante
,la 2 CV est devenue  2cv2.jpgle symbole de la voiture française populaire et représente à elle seule un style de vie, un besoin de liberté pour la jeunesse d'alors.
La production va pourtant s’arrêter en février 1989 en France, et le 27 juillet 1990 à 16 heures, la toute dernière 2CV produite sort des ateliers de l’usine Mangualde au Portugal. Il s’en est vendu 3.868.633 exemplaires.
Immortelle, mythique la deudeuche continue d’exister au travers des nombreux clubs d’amoureux et d’amateurs de cette légende.
                                                                                     
2cv5.jpg2cv4.jpg2cv7.jpg De nombreuse manifestations se déroulent chaque année un peu partout dans l'hexagone comme cette démonstration d'aquadeuche  à La  Breille-les-Pins dans le Maine & et-Loire. Des véhicules hybrides bricolés par des passionnés  pour filer sur l'eau à plus de 110 km à l'heure
..Photos : aquadeuche p debetencourt et l'actu du 22aout2008

 
Repost 0
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 12:59
L'été prend ses marques tranquillement, le soleil tape, les vacances pointent le bout de leur nez. Un bon petit pastaga allongé d'eau claire pour les puristes, à la limite un petit verre de rosé bien frais. Le décor est planté pour une bonne partie de pétanque en famille ou avec les copains.
Découvrons les joies de l'un des loisirs préféré des français, apprécié tant pour sa simplicité que pour sa convivialité. Et apprécions le bonheur de taquiner sereinement le cochonnet.

petanque1.jpgpetanques.jpg
 
La pétanque comme de nombreux jeux de boules trouve ses origines dans des temps très reculés. Pour preuve,  on a retrouvé des jeux de boules chez les grecs, les Egyptiens ou les Romains qui envahissent la gaule.
Plus tard, en France, les jeux de boules sont interdits au peuple et deviennent un divertissement réservé à la noblesse.
Le jeu à la lyonnaise devient vers 1850 » le sport officiel » de boules. Mais c’est le « jeu provençal » des méridionaux qui va entraîner la création de la pétanque au début du 20 é siècle
La pétanque tire son nom de "pés tanqués" expression provençale qui se traduit en français par "pieds joints"(j’ai trouvé des expressions légèrement différentes selon les sources).
Il semblerait que le jeu soit né un dimanche de juin1907 à la Ciotat  sur le terrain Béraud.
 Voici l'histoire:
 Afin de permettre à un vieil ami, ancien très bon joueur de jeu provençal, mais perclus de rhumatismes, de pouvoir continuer à  jouer sans trop  se déplacer, un certain Ernest Pitriot imagina le lancer "Pied tanqué"(pés tanqués) dans un cercle dessiné au sol.petanque2.jpg
Peu à peu, le jeu se répand dans toute la Provence.
 En 1910 le mot Pétanque est officiellement admis lors du premier tournoi organisé. Mais il faudra attendre le développement des congés, du tourisme et les célèbre parties de boules dans les films de Pagnol pour un essor national et international. En 1930, les boules métalliques commenceront à remplacer peu à peu  les anciennes boules en bois cloutées.
 petanque.jpg
 
Quelques dates /chiffres
1907 : création de la pétanque
      1910 : premier concours de pétanque
      1945 : création de la Fédération françaisepetanque-4.jpg
1958 : création de la fédération internationale
      2003 : la pétanque est reconnue sport de haut niveau
      400 000 licenciés à la fédération française
      43 championnats du monde se sont déroulés : la France a gagné 34 fois

Alors, tu tires ou tu pointes?
Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 21:27
Vas-y poupou
tour5.jpg Quelques mois après l'annonce du retour du champion hors normes mais très contesté Lance Amstrong  sur  la mythique grande boucle  et deux semaines avant le début de l'édition 2009, un article sur les débuts du tour et  la naissance du maillot jaune.
Le 29 juin 1919, après cinq années d'arrêt dus  à la  guerre, le tour de France revient avec , pour la première fois, la remise du maillot jaune au leader de la course.
tour3.jpgLe premier tour de France vélo a commencé le 1er juillet 1903.Il est à l’initiative d’Henri Desgrange, ancien coureur, et directeur du journal sportif ‘’l’Auto’’ ancêtre de  l’équipe. Le tour se déroule alors en 6 étapes, départ et arrivée à Paris en passant par Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Nantes.
60 coureurs sont au départ ,21 seulement à l’arrivée le 19 juillet. Des étapes de folie par exemple Paris- Lyon (467km) et 2428 kilomètres au total.  Le premier vainqueur est Maurice Garin avec plus de trois heures d’avance sur le suivant à la moyenne de 26km/h ! tour2.jpg
tour.jpgLe tour suivant en 1904 est émaillé d’incidents (bagarres entre supporters, tricheries diverses..Etc) qui faillirent mettre un terme définitif à l’épreuve. Les quatre premiers du classement sont disqualifiés et c’est le cinquième qui est déclaré vainqueur(on y revient petit à petit)
Le premier porteur du maillot jaune sera Eugène Christophe, 35 ans,  le 19 juillet 1919.
La création du maillot jaune a été décidée en pleine course et c’est à l’occasion de la 11éme  étape que le premier maillot jaune de l’histoire sera remis .Le jaune a été choisi car il rappelle la couleur des pages du journal ‘l’auto’tour7.jpg
 
Aucune assistance extérieure n’est alors possible. Et Eugène Christophe en sait quelque chose puisqu’en 1913, ayant cassé sa fourche , il devra marcher 15 km pour trouver une forge pour réparer seul ( sous l'oeil de 3 commissaires de courses) et perdra près de quatre Heures au classement.
 Les coureurs méritent alors leur surnom de "forçats de la route" donné par Albert Londres. Antoine Blondin  donnera ses lettres de noblesse et une nouvelle dimension à cet événement par ses écrits dans le journal l'équipe durant les 27 éditions qu'il chroniquera pour le quotidien sportif.

tour1.jpg

D’environ 100 000 lors de sa création, le nombre de spectateurs est passé à plus de 15 millions ces dernières années malgré les affaires de dopage et les diverses suspicions qui entourent depuis toujours  l’épreuve mythique.
Le retour prèvu de Lance Amstrong pour l'année 2009, les déclarations récentes de Bernhard khol, meilleur grimpeur et 3ème en 2008 qui avoue s'être dopé sur le tour ne devraient rien arranger et cela nous  promet déjà quelques belles polèmiques.
Quelques dates:
1929 : Première retransmission radiophonique
1930 : Premières équipes nationales et non plus par marques
1936 : dernier tour de France d’Henri Desgrange
1947 : Retour du tour après guerre et remplacement de l’auto’ par l’équipe
1967:  Mort de Tom Simpson dans l’ascension du mont Ventoux
1995 : décès dans un accident de l’Italien Fabio Casartelli
1998 : La grande affaire Festina et la victoire finale du "Pirate" au destin tragique  Marco Pantani. Après sa fabuleuse démonstration dans la 15éme étape  entre Grenoble et les deux Alpes et des Images danstesques sous la pluie, dans brouillard et le froid, ses brutales accélérations relégueront  finalement  le favori Ian Ulrich, impuissant,  à près de 9 minutes au sommet.
2005 :7éme trophée consécutif pour Lance Amstrong, record absolu
 
Quelques Records
Victoires 5 (Anquetil Merckx, Hinault, Indurain)
Nombre de fois second : Zoetemelk(6) - Ullrich(5)  - Poulidor (3)
Vainqueur par nationalité : France : 36 - Belgique : 18  -  Etats-Unis :10
Maillot du meilleur grimpeur :   Virenque (7) - Bahamontès, Van impe (6)
Nombre d’étapes avec le maillot jaune  : 111. Eddy Merckx (111) - Armstrong (83) 
Avoir cumulé tous les maillots existants( jaune, vert, à pois, par équipe...) : Eddy Merckx
tour4.jpg

et un QUIZ pour vérifier vos connaissances
Repost 0
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 10:57
Bonnie & Clyde
Le 23 mai 1934 : Mort de Bonnie & Clyde bonie-et-ckyde1.jpg
Bonnie & Clyde (Bonnie Parker et Clyde Barrow) sont deux célèbres criminels américains du début des années 30 qui ont défayé la chronique des Etats-Unis.

Durant 2 ans dans le sud-ouest des Etats-Unis (Texas, Missouri, Louisiane, Oklahoma, Nouveau-Mexique), ils ont dévalisé de nombreuses banques ou magasins et tué au passage une douzaine de personnes pour la plupart des policiers.
Dans un pays alors en pleine récession économique après la grande crise de 1929, leur audace, leurs exploits, leur amour, leur jeunesse (ils meurent à 24 et 25 ans) les rendent vite légendaires.
 Ils sont perçus par une grande partie de la poplulation un peu  comme des robin des bois modernes même s'ils ne redistribuent pas le produit de leur larçins
N'hésitant jamais à se frayer un chemin armes à la main, Ils font la pige à la police  et leurs gangs successifs échappent toujours aux forces de l'ordre pendant de longs mois.
Mais le 23 mai 1934, grâce à un mouchard, la police de la Louisiane et du Texas leur tend un ultime guet-apens, ils seront tués tous les deux (167 impacts de balles relevés sur leur voiture). La légende associée à leur périple meurtrier veut qu'on les ait retrouvés  enlacés  dans leur véhicule criblé de ballesbonnie-and-clyde.jpg
De nombreuses photos sont disponibles car pour immortaliser leurs exploits sûrement,  ils emportaient toujours un appareil photo avec eux.
Bonnie Parker
écrivait également des poèmes inspirés de leur quotidien qui seront publiés par la presse.
Depuis, leurs aventures ont souvent été idéalisées au travers de livres, de films ou de chansons. Le cinéma avec Fritz Lang, mais surtout Arthur Penn dans les années 60 pour les films et Serge Gainsbourg en France pour la chanson.

bonnie-et-clyde3.jpg bonie-monument.jpg
Repost 0
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 08:52

                                 En mai, fais ce qui te plait dit le dicton. Pas si sûr. Car, les bons jardiniers avisés, hors d’audacieux et valeureux  aventuriers qui ne craignent pas de voir leurs efforts réduits à néant par un retour tardif des gelées se gardent bien de planter et  de semer avant que soient passées ces maudites journées des 11,12, et 13 mai, les fameuses journées des saints de glace.

Quels sont-ils ces 3 fameux saints ? Saint-Mamert, Saint Servais et Saint Pancrace  qui comme les 3 mousquetaires sont finalement 4 car comme le prédit la maxime "Mamert, Pancrace, Servais sont les trois Saints de Glace, mais Saint Urbain les tient tous dans sa main."

 

                   L’origine de ces croyances se perd dans la nuit des temps, transmises de générations en générations dans les campagnes,  basée uniquement  sur les « observations » des anciens  des variations de température vers cette époque de l’année. Mais qu’aucune étude  concrète de météorologie n’est jamais venue étayer réellement, même s’il existe  des risques de gelée jusqu’à fin mai selon les spécialistes Météo.

                Au début, ces saints étaient censés protéger les plantations des gelées tardives du mois de mai, des fêtes étaient organisées chaque printemps  en leur honneur. Mais au fil du temps, constatant les dégâts dans les semis et le peu de résultats de tels soutiens, les paysans finirent par les accuser des préjudices subis par les cultures et depuis, ils portent l’entière responsabilité des frimas du mois de mai.

              Inutile également de chercher ces 3 saints sur votre almanach, ils ont peu à peu été remplacé par d’autres (sainte Estelle,  Achille, et Rolande dans l’ordre).L’Eglise catholique voulant débarrasser définitivement son calendrier de toutes ces vieilles croyances païennes.

Si  la tradition est moins vivace, elle perdure, le réchauffement climatique réussira peut-être là où l’église a échoué.

 

                     Les saints et leurs adages :

Saint-Mamert (11 Mai) : Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace


Saint Pancrace  (12 Mai) : Saint Pancrace apporte souvent la glace


Saint Servais (13 Mai) : Avant Saint-Servais : point d'été, après Saint-Servais : plus de gelée
ou  Quand il pleut à la Saint Servais, pour le blé, signe mauvais.

Saint Urbain (25 Mai) : Quand la saint Urbain est passée, le vigneron est rassuré
Repost 0
30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 10:00

Les manifestations monstres des derniers mois nous ont permis de voir revendiquer  les salariés de tous les secteurs un peu partout en  France. Avec un appel unitaire de l'ensemble des syndicats, demain vendredi 1er mai 2009 sera également  surement l'occasion de voir des défilés impressionnants un peu partout dans le pays.
Dans cette actualité, revenons sur l’histoire de la fête du travail du 1er mai et sur  la tradition d’offrir du muguet.

Tout commence réellement aux États-Unis en 1884.Cette année là, lors du congrès des principaux ouvriers syndicats américains, il est décidé de se donner deux ans maximum pour parvenir à imposer à l’ensemble du patronat la limitation de la journée de travail à 8 heures. La date du 1er mai est alors choisie parce qu’elle correspond au début de l’année comptable outre-atlantique et à la date du renouvellement des contrats de travail.

 

 Le 1er mai 1886, plus de 200.000 ouvriers obtiennent immédiatement satisfaction, mais pour une large majorité, rien ne change et des grèves débutent dans le pays. A Chicago, le 3 mai, lors d’une manifestation, 3 grévistes trouvent la mort. Le lendemain, une marche est organisée en leur mémoire. Dans la soirée, à la fin du cortège une bombe explose faisant plusieurs morts parmi les forces de l’ordre. Des syndicalistes anarchistes sont arrêtés, quatre seront pendus, un se suicidera et trois condamnés à la prison à perpétuité après un procès bâclé. les 3 seront finalement  graciés et les morts réhabilités en 1893.

C’est dans le souvenir de ces événements que la IIème Internationale Socialiste se réunit en 1889 pour son second congrès et que sur une proposition de Raymond Lavigne, il est décidé qu' il sera «organisé une grande manifestation à date fixe de manière que dans tous les pays et dans toutes les villes à la fois, le même jour convenu, les travailleurs mettent les pouvoirs publics en demeure de réduire légalement à huit heures la journée de travail et d' appliquer les autres résolutions du congrès. Attendu qu' une semblable manifestation a été déjà décidée pour le 1er mai 1890, cette date est adoptée pour la manifestation.»

Mais c’est avec le drame qui va se dérouler à Fourmies, une petite ville du nord de la France,

le 1er mai 1891, que le 1er mai va réellement devenir l’emblème de la lutte ouvrière.

Durant la manifestation. L’armée tire à bout portant sur la foule pacifique des ouvriers. Elle fait dix morts dont 8 de moins de 21 ans. L' une des victimes, Marie Blondeau, habillée de blanc et les bras couverts de fleurs, devient le symbole de cette journée.

Dés 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l' habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

Le triangle sera, quelques années plus tard remplacé par la fleur d' églantine. En 1907, à Paris,

le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est alors porté à la boutonnière avec un ruban rouge en souvenir des victimes. La tradition est née.

La fin de la première guerre mondiale et le traité de paix de Versailles le 28 juin 1919 vont faire avancer la cause ouvrière : l’article 247 du traité donne «l' adoption de la journée de huit heures ou de la semaine de quarante-huit heures comme but à atteindre partout où elle n' a pas encore été obtenue».

 

 Les manifestations du 1er mai deviennent alors l' occasion de revendications sociales plus diverses. En URSS, Lénine décide en 1920 de faire du 1er mai une journée chômée. D’autres pays suivront, en France, il faut attendre 1941 et le régime de Vichy qui tente ainsi de séduire les ouvriers. En 1947, le nouveau gouvernement avalisera cette date et en fera un jour férié, chômé et payé.

Le 1er mai pour la plupart des pays est un jour férié, l’Angleterre, toujours originale le fête le 1er lundi de mai, les suisses n’y ont pas droit et les États-Unis, à l’origine du mouvement commémore

le labour Day… en septembre. En effet la guerre froide est passée par là et la fête du travail avait trop de relents marxistes pour eux. Ils ont donc pris comme fête du travail un autre événement sanglant, une grève des cheminots en 1894 qui a fait 2 morts parmi les manifestants.

La tradition du muguet

De tous temps, le mois de mai est le mois de l’amour. Le muguet, l’une des premières fleurs du printemps en est le symbole depuis toujours. On le célèbre de différentes manières. Dans certains endroits ce jour-là, la tradition était de se coiffer d’une couronne de feuillage et de fleurs et d’en offrir à la personne aimée. Ailleurs des bouquets de branches étaient déposés la nuit devant les maisons des jeunes filles désirées. On retrouve aussi le muguet sur la boutonnière de jeunes gens venus au "bal du muguet" organisé le 1er mai, auquel se rendent des jeunes filles toutes vêtues de blanc. C’était, dit-on, le seul bal interdit aux parents.

En France, depuis les années 30, toute personne qui le souhaite peut vendre librement du muguet le 1er mai.

Ouf, quel boulot pour la fête du travail.

 

Repost 0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 21:30

Les nouvelles plaques minèralogiques.


Aux oubliettes nos anciennes plaques minèralogiques. A partir du 15 avril  2009, tous les véhicules neufs mis en circulation seront équipés d’une plaque avec, en noir sur fond blanc, deux lettres, un tiret, trois chiffres, un tiret et deux lettres, une immatriculation attribuée à vie à la voiture. Le propriétaire du véhicule pourra ensuite choisir, quel que soit son lieu de résidence, un identifiant régional accompagné d’un numéro de département de son choix. Interdiction par contre  de mixer  le logo régional avec un  numéro du département n’appartenant pas à cette région.

Sur le numéro du département, on a assisté à une vraie reculade du gouvernement, qui devant la fronde des élus locaux, a finalement revu sa copie et accepté «  de prendre en compte l’attachement exprimé en faveur du département », de rendre « obligatoire la présence, sur la plaque d’immatriculation, d’un identifiant territorial, composé d’un numéro de département et du logo de la région correspondante ». (Ministère de l’intérieur)

 

A quoi ressembleront les nouvelles plaques ?

Deux lettres ; : trois chiffres ; deux lettres. Ce nouveau système  a pour buts avoués de: simplifier les démarches administratives des automobilistes, d’alléger les tâches de l'administration et de lutter contre la délinquance automobile en améliorant l'efficacité des contrôles des forces de l'ordre.

Il est également destiné à remplacer le système actuel, dont l'épuisement est prévu aux alentours de  2024 pour la Ville de Paris. Finies les plaques numérologiques telles que nous les connaissons. La numérotation des véhicules se fera donc de manière chronologique et au niveau national (de AA-001-AA à ZZ-999-ZZ).

 Les plaques des véhicules neufs seront posées par des vendeurs agrées par les préfectures pour une meilleure traçabilité. La police pourra identifier le poseur de plaque. En cas de déménagement, la carte grise ne sera plus changée. Après déclaration le propriétaire recevra par courrier recommandé avec accusé de réception obligatoirement un papillon autocollant, sécurisé lui aussi, à coller sur la carte. Pour finaliser le suivi, un fichier informatique national renouvelé avec inscription des véhicules volés et des infractions impayées, consultable par les forces  de police, sera mis en place.
Ce nouveau système a une durée de vie prévue  d’environ 80 ans selon les experts en tenant compte des 3 millions de véhicules neufs mis en circulation chaque année et de l’évolution progressive vers le nouveau système  des modèles d’occasion à  partir du 15 juin 2009

 

 

  

Un peu d’Histoire.

 

Historiquement, la début de l’immatriculation des véhicules  peut être situé le  14 août 1893.Une ordonnance de la préfecture de paris précise alors "Tout véhicule à moteur doit apposer une plaque métallique sur laquelle est inscrite de manière lisible le nom et l'adresse du propriétaire ainsi qu'un numéro d'autorisation. Cette plaque devra être fixée sur le coté gauche du véhicule et ne devra pas être cachée".

 La France est ainsi le premier pays au monde à se lancer dans une tentative d’immatriculation de ses véhicules.

Mais les premières plaques d’immatriculation sont apparues en France début 1900 dans la ville de Lyon, plus précisément au parc de la Tête d’Or (très grand parc du 6° arrondissement) où les passants, agacés par la poussière soulevée par les véhicules de passage cherchent un système pour identifier ces véhicules.

 

Une plaque minéralogique temporaire est alors apposée sur la voiture à l’entrée du parc et enlevée lorsque le véhicule sort du parc.

 

A l’été 1900, cette mesure est étendue à la circulation dans toute  la ville de Lyon suite à l’augmentation exponentielle du nombre d’accidents. Une plaque est assignée à chaque conducteur résidant à Lyon et une plaque temporaire est distribuée à tous les touristes.

 

Cette mesure impopulaire sera pourtant étendue à l’ensemble du territoire français l’année d’après en septembre 1901 par un décret qui impose l’apposition d’une plaque d’identification à l’avant et à l’arrière de chaque véhicule pouvant dépasser les 30 km/h, visible de jour comme de nuit.

 

Particularitès

 

En 1909 il est décidé que les véhicules à vendre disposeront d'une lettre particulière. A cette date, les lettre J, Q et W sont les seules encore disponibles, c'est le W qui sera adopté

En janvier 1972, le département de la Seine(Paris)  arrivant au 9999 ZZ 75, la décision de le faire suivre du 1 AAA 75 est prise. Pour ne pas dépasser 8 caractères sur la plaque, la numérotation se fera désormais de 1 à 999.

Certaines lettres ne sont pas ou plus attribuées. Ainsi, d'office le I et le O ont été supprimés pour ne pas être confondus avec le 1 et le 0. La lettre U est supprimée depuis 1984 par risque de confusion avec la lettre V. La série SS est officiellement interdite depuis 1986.

Le 22 octobre 1976, le ministre de l'intérieur Michel Poniatowski tente de mettre fin aux pratiques de réservation des petits numéros(1 à 10 ) sur les plaques minéralogiques qui, à l'époque, permettent de bénéficier de l’indulgence des forces de l'ordre. La numérotation débute donc désormais depuis cette date  à 11 et le numéro du département n'est plus attribué (impossible de trouver un 61 EE 61 par exemple).

Repost 0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 13:14

Navigateurs et matelots  de tous bords,
Passés les hésitations, les remords
J'ai quitté définitivement  ce port
 Alors, Appareillez  mille Sabords
Et, Toutes voiles dehors,
Voguez vers mon nouveau trèsor :


Repost 0
15 octobre 2008 3 15 /10 /octobre /2008 16:00

Aujourd'hui,  mercredi 15 octobre 2008 sort sur les écrans le film d'Antoine de Caunes : Coluche, c'est l'histoire d'un mec. Un film basé sur sa candidature aux élections présidentielles de 1981.

A cette occasion, je vous propose un petit rappel de sa carrière




Le 19 juin 1986 Coluche (Michel Colucci), se tue dans un dans un accident de moto sur une route aux environs de Cannes et laisse des millions de français orphelins.
Coluche est né le 28 octobre 1944.
Après une jeunesse pas toujours facile et divers petits boulots, il est repéré par Romain Bouteille qui l’incorpore dans son équipe du fameux Café de la gare où il va côtoyer en autres Patrick Dewaere, Miou-Miou, Gérard Depardieu, Gérard Jugnot, Josiane Balasko …
 
Il va ensuite entamer une carrière solo. Son premier sketch:" c’est l’histoire d’un mec" ainsi que "Papy Mougeot" du célèbre Schmilblick, parodie des jeux télévisés de l’époque, vont vite le rendre très populaire.
A partir du milieu des années 70,.Il multiplie les tournées et  devient incontournable à la télé, à la radio.Il  tourne également  dans quelques films comiques. Il anime plusieurs émissions radiophoniques et se fait renvoyer régulièrement (Europe1, RMC) car son ton caustique,provocateur et son vocabulaire en dérange plus d’un dans la France d'alors.
Pourtant, il revendique sa grossièreté, selon sa formule ‘’Toujours grossier, jamais vulgaire’’.
coluche1.jpgFin octobre 80, il annonce sa candidature et mène campagne notamment grâce au journal Hara-Kiri pour la prochaine élection présidentielle de 1981.Ce qui n'était tout d'abord qu'un gag va prendre une ampleur inattendue car au fil des semaines, des  sondages le crédite de  plus de 15 % d’intentions de vote.
Certains de ses slogans font mouche :"Jusqu'à présent la France était coupée en deux, avec moi, elle sera pliée en quatre"
Effroi des politiques qui seront assez  vite  rassurés car après une campagne de calomnies, de  menaces et  de divers coups tordus à laquelle  Il répond tout d'abord sur le mode : je cesserais de faire de la politque quand les politiques arrêteront de nous faire rire. il annoncera finalement  son retrait quelques semaines avant le premier tour.
Viendra  ensuite pour lui  une sombre  période  malgré son césar de meilleur acteur pour le film Tchao Pantin en 1984.
C'est par le biais d'une émission de télé qu'Il va vraiment revenir sur le devant de la scèneen 1985  dans l’émission phare de l’époque "Le jeu de la vérité".  Année où il  participe aussi  au concert de SOS racisme et est mis en scéne son canular de mariage avec Thierry Le Luron.
C’est également fin  1985 qu’il lance l’idée des Restos du Cœur. Il anime alors  une émission sur Europe 1 et canal +.coluche-3.jpg
Toujours en 85, fondu de moto, il bat le record du monde du kilomètre lancé à plus de 250 km/h.
Pour préparer son nouveau spectacle, il s’installe sur la côte dans les Alpes maritimes et c’est en revenant à moto de Cannes qu’il percute un camion.
Sûrement autant admiré que dénigré, Coluche a osé un ton et des provocations dans l’humour, certainement inimaginables aujourd’hui.
Repost 0