Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 22:00

ponticelli1Un article sur la première guerre mondiale m'a remis en mémoire l'histoire de notre dernier poilu français. La biographie édifiante d'un petit immigré italien illettré arrivé clandestinement dans notre pays.

 

Lazare Ponticelli, dernier poilu* survivant de la grande boucherie de la première guerre mondiale, s’est éteint le mercredi 12 mars au kremlin-Bicêtre à l’âge de 110 ans.Il avait reçu peu de temps auparavant un hommage national, hommage englobant les 8.5 millions de soldats français engagés dans la première guerre.ponticelli 5

Devenu héros national un peu malgré lui, il a toujours affirmé son hostilité,  comme Louis de Cazenave, l’avant-dernier poilu décédé le 20 janvier 2008, au principe fixé par le Haut conseil de la mémoire combattante, présidé à l’époque par Jacques Chirac, d’organiser des obsèques de portée nationale pour le dernier combattant de 14-18.Tout comme il refusait d'être enterré au Panthéon.pantheon

Déclarant notamment:

« Je refuse ces obsèques nationales. Ce n'est pas juste d'attendre le dernier poilu. C'est un affront fait à tous les autres, morts sans avoir eu les honneurs qu'ils méritaient. On n'a rien fait pour eux. Ils se sont battus comme moi. Ils avaient droit à un geste de leur vivant... Même un petit geste aurait suffi». « On s'en est foutu un peu. Il a fallu que ce soit Chirac qui commence à bouger quand on n'était plus nombreux et qu'on était fatigués. ».

Cependant, après le décès de Louis de Casenave, Lazare Ponticelli avait fini par accepter le principe d’une cérémonie nationale simple et d’une messe aux invalides consacrée à tous ceux qui sont morts.ponticelli invalides

Lazare Ponticelli : Une histoire personnelle peu banale

Sa vie s'étale sur 3 siècles.

Lazare Ponticelli est né le 7 décembre 1897 dans le nord de l’Italie au sein d’une famille extrêmement pauvre. En 1903, après le décès de son père et de son frère aîné, le reste de la famille part pour la France rejoindre la mère partie tenter sa chance. Comme Il n'y a pas assez d'argent pour payer tous les billets, le jeune Lazare âgé de 6 est confié à des voisins. Le garçon va alors travailler comme berger et se débrouiller pour survivre. Il capture des grives qu’il vend sur les marchés.

Il a six ans et une seule idée : rejoindre sa famille installée à Nogent sur Marne dans la région parisienne. Trois ans plus tard il se lance à l'aventure, direction Paris. Il marche toute la partie du trajet qui le sépare de la frontière Française, n'étant pas certain d'avoir assez d'argent pour payer le voyage tout en prenant soin d'avancer pieds nus pour ne pas abîmer ses sabots.

Un matin de 1906, il arrive Gare de Lyon à Paris. Lazare Ponticelli, 9 ans, parle seulement Italien et ne sait ni lire, ni écrire. Après avoir erré plusieurs jours dans la gare, il est pris en charge par une famille italienne durant quelques mois. Puis il se retrouve à Nogent sur Marne où vit une importante communauté italienne (voir le livre les Ritals de Cavanna) et devient d’abord ramoneur puis vendeur de journaux

Au début de la guerre, à 17 ans à peine, il triche sur son âge et s’engage dans la ponticelli4 légion étrangère où il retrouve l’un de ses frères.

Au combat sur le front près de Soissons, il est démobilisé de force en mai 1915, car l’Italie vient d’entrer en guerre et Lazare doit porter l’uniforme de son pays d’origine. Déçu, il dira dans ses mémoires : "Je pensais que m'être battu pour la France avait fait de moi un Français.". Malgré ses tentatives pour se réengager sous l’uniforme français Il se retrouve finalement à combattre au Tyrol avec l’armée italienne. Après des fraternisations avec les soldats autrichiens, sa compagnie est sanctionnée et envoyée dans une zone de combats terribles. Il sera gravement blessé au visage ponticelli 2 et opéré sur place sans anesthésie. Sa convalescence terminée, il repart au combat en 1918. Ses actes de bravoure durant le conflit lui vaudront la Médaille du Roi, la plus haute distinction de l'Armée italienne

Après la guerre, démobilisé, de retour en France, il redevient ouvrier puis fonde avec deux de ses frères une petite société de ramonage et de chaudronnerie qui va prospérer et devenir une multinationale (Ponticelli frères).

En 1939, à la veille de la seconde guerre mondiale, Il obtient enfin sa naturalisation. Durant le conflit, il souhaite encore se battre pour défendre « ce pays qui lui a donné à manger » .Jugé trop âgé, il s’engagera à partir de 1942 dans des actes de résistance. La guerre terminée , il continue à travailler dans sa société jusqu'à sa retraite en 1960.

ponticelli Lazare Ponticelli ne manquait jamais une commémoration du 11 novembre pour respecter la parole donnée aux copains des tranchées " Avant de passer à l'attaque, les camarades et moi on se disait : si je meurs tu penseras à moi. C'est pour ça que, depuis que la guerre est terminée, je vais tous les 11 Novembre au monument aux morts.ponticelli 3

Lazare Ponticelli avait aussi conscience de la mémoire des événements de cette guerre qui s’étiole petit à petit, c’est pourquoi, il a longtemps témoigné des horreurs de la guerre auprès des enfants des écoles en martelant entre autres «  Nous avons fait une guerre sans savoir pourquoi nous la faisions. Pourquoi se tirer dessus alors qu'on ne se connaît pas ? Il y avait des gens qui avaient des familles à nourrir » et « ne faites pas la guerre ».

Lazare Ponticelli-italien de naissance, français de préférence- a écrit ses mémoires dans un livre édité par la ville d'adoption du Kremlin Bicêtre.

 

Mise à jour 02/12/2015

 

Repost 0
1 décembre 2015 2 01 /12 /décembre /2015 00:13

Depuis hier 30 novembre, les Restos du cœur ont entamé leur 31ème campagne sur toute la France.

restos1 Suite à l’appel lancé par Coluche en septembre, la première campagne des Restos avait débuté le 21 décembre 1985 pour s’achever en mars 86. Pour mémoire, à l’époque 5000 bénévoles seront présents et 801 millions repas distribués durant l’hiver.

Par comparaison, voici quelques chiffres de la campagne 2014/2015 que vous pouvez retrouver sur le site de l’association : http://www.restosducoeur.org/

Personnes accueillies : 950 000

Bénévoles : 69200

Repas distribués : 128 500 000

Centres et annexes : 2111

Restos et Points Bébés du Cœur : 240

Nombre de bébés de moins de douze mois aidés : 37500

Montant dons et legs : 93 300 000 d’euros

En France l’un des pays les plus riches du monde, près de 9 millions de personnes vivent en dessous du seuil de pauvreté tel qu'il est défini au niveau européen.

Le seuil de pauvreté correspond pauvre à environ 60% du revenu médian. Depuis 2008, ce seuil est établi à 977 euros/mois pour une personne seule. L'inégalité sociale, dans notre pays, s' exprime aussi par le fait que les 30% plus pauvres disposent d' un niveau de vie huit fois plus faible que les 1% des plus riches.

Des lois existent pourtant pour lutter contre l’exclusion, celle de juillet 1998 notamment qui donne obligation de faire respecter "l' égale dignité de tous les êtres humains", principe fondateur des droits de l' homme et de toute démocratie. Les droits fondamentaux des personnes sont : le droit au travail et à la formation, le droit à l' éducation et à la culture, le droit à la protection de la santé, le droit à des moyens convenables d' existence, le droit au logement, le droit à la justice et l' exercice de la citoyenneté, le droit à la protection de la famille et de l' enfance.

Malgré tout, ces droits vitaux sont encore loin d’exister pour de nombreuses personnes qui vivent dans des conditions extrêmement difficiles voire le campement 1 dénuement le plus complet : alimentation, insalubrité des logements, problèmes de santé non traités, absence de travail ou emplois précaires pour ceux que l’on nomme dorénavant les nouveaux travailleurs pauvres.

Les plus touchés par la pauvreté sont les familles monoparentales et les jeunes de moins de 30 ans, et surtout les moins de 25 ans qui ne peuvent bénéficier du RSA (Revenu de solidarité active). Les familles monoparentales soit 15 % de la population française, représentent environ 31 % des personnes accueillies aux Restos du Cœur.

restos 3 Les chiffres parlent d’eux-mêmes et la vocation de l’association fondée par Coluche « d' aider et d’apporter une assistance bénévole aux personnes démunies, notamment dans le domaine alimentaire par l' accès à des repas gratuits, et par la participation à leur insertion sociale et économique, ainsi qu' à toute l' action contre la pauvreté sous toutes ses formes » est malheureusement toujours d’actualité  30 ans après son lancement.

restos2 L' esprit Restos, si bien reproduit chaque année dans le spectacle des Enfoirés  est résumé dans la Charte des Bénévoles que chacun s' engage à respecter :

Respect et solidarité envers toutes les personnes démunies.

Bénévolat, sans aucun profit direct ou indirect.

Engagement sur une responsabilité acceptée.

Convivialité, esprit d' équipe, rigueur dans l' action.

Indépendance complète à l' égard du politique et du religieux.

Adhésion aux directives nationales et départementales.

Aussi n’oublions pas, ils comptent sur Nous, sur Vous.

 

Source : http://www.restosducoeur.org/restos

mise à jour du 01/12/2015

POUR INFOS :

DATES CLÉS 2015-2016

  • Ouverture de la 31ème campagne d’hiver

Début de la 31ème campagne d’hiver des Restos le lundi 30 novembre 2015.

  • Concert des Enfoirés 2016

Du mercredi 20 au lundi 25 janvier 2016 au AccorHotels Arena de Paris (75).

+ D’infos sur www.enfoires.fr

  • Collecte Nationale – Mars 2016

La grande Collecte Nationale des Restos du Cœur aura lieu les vendredi et samedi 11 et 12 mars 2016 dans la plupart des grandes et moyennes surfaces.

  • Diffusion TV et sortie CD/DVD des Enfoirés « Sur la Route des Enfoirés »

Le concert des Enfoirés 2016, sera enregistré au AccorHotels Arena de Paris et sera diffusé courant Mars sur TF1 (date à confirmer). Dès le lendemain de la diffusion, les doubles CD et DVD des Enfoirés seront disponibles dans tous les points de vente et kiosques. Chaque CD ou DVD vendu, ce sont 17 repas offerts aux Restos du Cœur.

  • Fin de la 31ème campagne d’hiver - Mars 2016

La campagne d'hiver des Restos prendra fin le 20 mars 2016.
Mais une distribution alimentaire partielle sera assurée tout l'été (intercampagne), tout comme l'ensemble des autres activités de l'association (repas chauds, aide aux gens de la rue, logement, insertion par l'emploi, activités culturelles, etc.)

Repost 0
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 14:27

Quand ils auront coupé le dernier arbre,

Pollué la dernière rivière

Et pêché le dernier poisson

Alors ils s'apercevront que l'argent ne se mange pas.

La terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre.

SITTING BULL Chef sioux (1831-1890), vainqueur de la bataille de Little Big Horn en juin 1876 contre le sinistre Général CUSTER

 

COP 21
COP 21
Repost 0
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 23:01
27 novembre 2015

& Laïcité

“Le silence est un hommage que la parole rend à l'esprit.”

Repost 0
22 novembre 2015 7 22 /11 /novembre /2015 17:22

23 novembre 1970, Premier numéro de CHARLIE HEBDO

Un nouvel hebdo satirique assurant la relève du journal Hara-Kiri une semaine après l'interdiction par Raymond Marcellin, alors ministre de l'intérieur de l'époque, le 16 novembre.

Hara kiri avait titré dans son numéro 94 resté dans les annales :'bal tragique à Colombey:1 mort" à la suite du décès de Charles de Gaulle survenu le 9 novembre 1970.

Naissance de Charlie Hebdo

Et "Mort aux Cons"

-Vaste programme répondait en son temps le même Général  de Gaulle, qui en avait traîné plus d'un dans ses paquetages durant sa longue carrière militaire et politique.

Ces mêmes cons en pire, beaufs à la Cabu, que le journal fustigeait allègrement chaque semaine qui sont passés du statut d'authentiques indifférents, de contempteurs à fans absolus de la dérision et de l'humour noir de Charlie en suivant la ruée moutonnière.

Surfant sur la vague de l'émotion, ils se sont empressés de s'agiter,  d'aller acheter, voire de s'abonner après les attentats de Charlie hebdo en janvier 2015, pour se donner l'illusion de ne pas en être alors qu'ils n'avaient certainement jamais lu un seul article de l'hebdo auparavant.

Je souffre encore en me remémorant les écoeurantes scènes de bousculades hystériques pour acquérir le premier hebdo post- attentats.....

Tant mieux pour le finances de Charlie hebdo, mais j'éprouve un certain malaise à penser que ces cons là parcourent le même canard que moi lorsque je l'achète.

D'un autre côté, je me dis qu'ils sont trop cons pour comprendre et qu'ils doivent juste se le procurer pour les apparences.

Décidément, comme le chantait Brassens, le temps ne fait rien à l'affaire, quand on est con, on est con.

Repost 0
20 novembre 2015 5 20 /11 /novembre /2015 10:05

rasoir 2 L'actualité n'invitant pas à se poiler ces temps-ci, je me suis dit que le temps était venu de parler sans vous barber d’une invention qui a révolutionné la vie quotidienne des hommes : Le Rasoir mécaniquerasoir3

C’est en décembre 1901 que l’américain Gillette devenu depuis le numéro un mondial du rasage débute la commercialisation de son rasoir.

Son rasoir ling gillette rasoir à lames interchangeables date pourtant de 1895, mais comme souvent, cette belle idée laisse sceptique les adeptes du rasage traditionnel. Les couteliers voient d’un mauvais oeil ce rival potentiel de leur bon vieux coupe-choux rasoir1 en vogue depuis le seizième siècle.

King Camp Gillette à l’idée du rasoir à lames jetables en se rasant, bien évidemment. Il trouve que son vieux lame fixe, même aiguisé n’est plus très efficace et décide de le remplacer par son invention qu’il va nommer rasoir safety « safety razor » rasoir de sécurité, une lame très fine à double tranchant que l’on bloque sur un support.

Fini les longs affûtages et les passages sur le cuir. Si la lame ne coupe plus, elle est remplacée par une nouvelle. La mise au point de son modèle lui prendra 4 années: en 1899, ses premiers prototypes sont prêts.

rasoir pub1Après de tièdes débuts, Gillette qui connaît déjà tout l’art de la bonne publicité ouvre de nombreux bureaux de vente à travers le monde et propose un essai de 15 jours gratuit à chaque acheteur : satisfait ou remboursé ! Les lames peuvent servirrasoir6 entre 10 à 40 fois environ.Il n’oublie pas les femmes avec un modèle dédié aux aisselles des dames inventé en 1915.

Plus encore, l’armée américaine, lors de la première guerre mondiale va décider d’octroyer un rasoir jetable et des lames de rechange dans le paquetage de chacun de ses soldats.C’est ainsi que naît la domination universelle de Gillette.

Malgré les imitations de son rasoir jetable et l’invention du rasoir électrique par son éternel rasoir elec et plus grand rival Shick en 1931 puis du rasoir à piles en 1960, continue à devancer tous ses concurrents.

Aujourd'hui présent dans 145 pays, la société réalise plus de 60 % des ventes mondiales.

Le premier rasoir entièrement jetable (lame et support) verra le jour en 1975 avec rasoir bic le Bic jetable, plus de 10 millions d’unités vendues par jour actuellement.

Messieurs,(mesdames??), une barbe se compose d’environ 15000 poils. Si vous ne la rasez pas, elle va pousser en moyenne de 14 centimètres par an.Avec l’espérance de vie actuelle dans nos contrées vous pouvez espérer une jolie barbe d’environ 9 mètres aux alentours de 80 ans et là pensez à m’envoyer la photo pour que je puise la mettre sur mon blog.rasoir pub

 

Repost 0
17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 10:00
Le 1er juillet 1979, Sony lance un appareil qui va bouleverser notre quotidien musical. Un concept  révolutionnaire permettant d’emmener et d'écouter sa musique partout de manière autonome sans gêne pour soi ni pour les autres: Le Walkman, ancêtre de tous les appareils nomades actuels.
walk1.jpg le PDG de Sony, Akio Morita, souhaitait posséder un appareil léger avec un casque pour  pratiquer en musique son hobby, le golf.walk5.jpg
Les ingénieurs de Sony planchent illico pour satisfaire le grand patron, et quelques mois plus tard le premier Walkman est né (leTPS-L2) : Il est conforme aux attentes du Big boss (435 grammes dont 45 pour le casque).
Dès son lancement, le succès est considérable : 1.5 millions d’exemplaires vendus en deux ans et 50 millions dix ans plus tard.
A tel point qu’en France, pendant longtemps, le walkman va devenir le terme générique pour désigner un baladeur musicalwa3.jpg.
walk4.jpgUne polémique au sujet de la paternité du projet oppose pendant de nombreuses années Andréas Pavel à Sony. En effet, Pavel a déposé dans différents pays un brevet pour un appareil similaire dès 1976.
A l’époque, les grands groupes contactés lui avaient claqué la porte au nez arguant que se promener partout avec un casque sur les oreilles en écoutant sa musique n’intéresserait personne (sacré sens de l’anticipation ces gens là).
Sony rachète la licence en 1980, mais refuse de reconnaître à Pavel, l’invention du Walkman. Finalement dix ans plus tard, les deux parties trouveront un accord financier pour éviter les aléas d’actions en justice sur le  plus long terme.
Peu à peu, le walkman évolue, remplacé par des formes plus modernes; d’abord le discman avec l'avancée des compact-disc puis plus récemment par notre fameux baladeur Mp3 finalement intégré à la majorité de nos smartphones.walk2.jpg
Repost 0
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 23:19

Paris    

Où fait-il bon même au cœur de l’orage
Où fait-il clair même au cœur de la nuit
L’air est alcool et le malheur courage
Carreaux cassés l’espoir encore y luit
Et les chansons montent des murs détruits

Jamais éteint renaissant de la braise
Perpétuel brûlot de la patrie
Du Point-du-Jour jusqu’au Père-Lachaise
Ce doux rosier au mois d’août refleuri
Gens de partout c’est le sang de Paris

Rien n’a l’éclat de Paris dans la poudre
Rien n’est si pur que son front d’insurgé
Rien n’est ni fort ni le feu ni la foudre
Que mon Paris défiant les dangers
Rien n’est si beau que ce Paris que j’ai

Rien ne m’a fait jamais battre le cœur
Rien ne m’a fait ainsi rire et pleurer
Comme ce cri de mon peuple vainqueur
Rien n’est si grand qu’un linceul déchiré
Paris Paris soi-même libéré

Louis Aragon, 1944

image jean julien

image jean julien

Repost 0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 23:00
Une histoire du Tabac :  cigarette-cigare.jpg

Le 10 novembre 1555, plus de 600 colons français sous le commandement de l’amiral Nicolas Durant de Villegagnon débarquent au Brésil et fondent une colonie.
Douze ans plus tard les portugais rasent ce qu’il en reste et bâtissent ce qui deviendra Rio de Janeiro.
Présent parmi les colons français débarqués en 1555, le prêtre André Thevet, va rentrer en France avec une plante inconnue sous nos latitudes : Le tabac.
cigarette-plant.jpgLe Tabac est connu des indiens d’Amérique depuis près de 3 000 ans,  qui le fume sous forme de feuilles roulées ou bien encore dans des pipes. Une plante réputée pour ses vertus médicinales, presque sacrée qui sert dans certains rituels pour communiquer avec les esprits.
Christophe Colomb l’a découvert sur l'île de Cuba en 1492 ramenant des plants à la cour d’Espagne, mais le tabac ne sert alors que de plante ornementale.
Le médecin du roi d’Espagne Philippe II va  convaincre son souverain des bienfaits du tabac et la consommation va ainsi se populariser.
C’est par l’intermédiaire de l’ambassadeur du Portugal de l’époque, Jean Nicot, que la consommation va se propager en France. En 1560, Il envoie  à la reine Catherine de Médicis du tabac en poudre destiné à soigner les terribles maux de tête dont souffre son fils. Le traitement semble efficace et l’on attribue le nom de Nicot à cette poudre (Nicotiana Tabacum).
L’usage du tabac simplement fumé dans une pipe pour le plaisir se répand. La cigarette, elle ne sera inventée qu’en 1843.cigarettes1.jpg
La cigarette connaît dés son apparition une croissance fulgurante, de 17 millions d’exemplaires produits en 1870, elle passe à cigarette2.jpgplus de 10 milliards au début des années 1920 pour culminer à 100 milliards en 1990 et diminuer ensuite sous l’effet de la loi Evin en 1992 notamment.
Le tabac a toujours été une vache à lait pour les gouvernants. Dés 1629, Richelieu taxe les importations de tabac. On décide donc rapidement de la cultiver sur place. Sous Louis XIV, La compagnie des Indes obtient le monopole de la fabrication et de la vente.
L’interdiction de le cultiver en France devient la règle jusqu'à la révolution française.
Le monopole d’état est aboli par l’assemblée en 1791 mais rétabli par Napoléon quelques années plus tard jusqu'à la privatisation partielle de la SEITA (Ste d'exploitation industrielle des tabacs et allumettes)en 1995 et le désengagement progressif de l'état.
Il existait en France au milieu du XXè siècle, plus de 100 000 producteurs de tabac, ils sont moins de 5000 dorénavant.
Avec la connaissance des effets nocifs du tabac qui date tout de même du début des années 50, la hausse considérable des prix, les campagnes d’incitation à l’arrêt de la consommation, cigarette4.jpgl’interdiction de fumer dans les lieux publics,l'image négative des fumeurs qui est véhiculée à travers les médias, le nombre de fumeurs est en constante régression. Pourtant, en France plus de 30 % de la population adulte fume encore régulièrement. La moitié des 18-24 ans est concernée, filles et garçons à égalité. L’âge moyen de la première clope se situe vers 14 ans.
Plus d'un tiers de la population mondiale de plus de 15 ans fume.
Des stratégies commerciales bien huilées, le lobbying sur les acteurs politiques influents, le financement de recherches orientées en leur faveur et les actions directes en justice contre certains pays permet aux grands groupes industriels du tabac de développer leur chiffre d'affaire et leur rentabilité  tandis que la santé des fumeurs continue de partir en fumée.
                                                                                                                  Source  http://www.france-tabac.com
Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:30
Je n'ai pas déclaré le vol de ma carte bleue à la police, la personne qui me l'a prise ne pourra jamais dépenser autant que ma femme. Cette citation de l'ancien champion de Tennis Ilie Nastase me semble une bonne introduction pour le sujet du jour, une invention qui a bouleversé notre rapport quotidien à l’argent : la carte bleue.
La carte bleue est «née» le 6 novembre 1967 par la volonté de six des principales banques françaises,la BNP, le CCF, le Crédit du Nord, la CIC, le LCL (ex crédit lyonnais) et la Société générale, acartebleue.jpgqui s’associent pour créer ce moyen de paiement révolutionnaire pour nous faire dépenser tous nos sous, voire un peu plus sans s'en rendre réellement compte.
les nouveaux alliés de circonstances se réunissent en 1972 au sein du groupement d’intérêt économique carte Bleue qui rejoindra en 1973 le groupe VISA international, leader mondial des cartes de paiement, genre dinner’s club ou Western Union.
Le départ est relativement difficile car nombre de commerçants boudent cette nouveauté. De fait, jusqu'en 1984, la CB reste plutôt réservée à une élite. La création d'une interbancabilité va inverser la tendance.
La même année, deux mastodontes du secteur, le crédit mutuel et le crédit agricole, rejoignent le acartebleuedisttrib.jpggroupement carte bleue.
L’interbancabilité est une exception française qui innove une fois de plus en la matière: elle permet à toutes les cartes portant le sigle CB d'être acceptées chez les commerçants équipés d'un terminal ou de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques de billets(DAB).
Dès lors la carte bancaire devient un moyen de paiement universel accessible à la plus grande majorité. Les banques vont se faire un plaisir de doter par tous les moyens le maximum de clients de ce précieux sésameacartebleue5.jpg
Dés lors, Les honnêtes( désolé pour la rature, je n'aime pas juxtaposer deux antonymes) commerçants qui prenaient de haut cette idée saugrenue de carte de paiement vont vite voir où se trouvent leur(s) intérêt(s).Tant pis pour les bas de laine et les chiffres d’affaires passés à l’as grâce aux paiements en liquide, on s'arrangera autrement(là, je leur faire entièrement confiance), la carte bleue est synonyme de consommation de masse.
acartebleue3.jpgEn 1986, la France toujours à la pointe va aller plus loin dans la sécurisation des cartes de paiement en introduisant la  carte à puce mise au point par Roland Moreno, un système qui sera généralisé à  partir de 1992 .
Au fil des ans, la carte de paiement va se décliner de toutes les manières possibles : carte bleue à paiement immédiat ou différé, carté de crédit, de retrait, de financement, cartes prépayées , paiement sans contact etc...acartebleue2.jpg. L'imagination des marchands du Temple pour nous faire mettre la main à la bourse sans y penser est sans limites.
La carte bleue tient une place prépondérante dans notre économie, c’est le mode de paiement préféré et de loin des français, plus de 8 transactions sur 10 se font par son intermédiaire. Il y a en France plus de 61.7 millions de cartes bleues en circulation, 139 paiements  par an et environ 25 retraits de liquide par titulaire.
524 milliards d'opérations en 2013(retraits et paiements), de quoi faire fantasmer plus d'un banquier sans compter les services associés vendus d'office avec votre CB.
 
La carte bleue (internationale) permet de retirer de l’argent et de régler vos achats dans 220 pays.
 
Prudence toutefois, la carte bleue est certes un outil formidable mais son utilisation inconséquente  vous assure  rapidement un passage de vos comptes dans le rouge si vous n'y prenez garde; pour le plus grand bonheur de votre banquier qui se fera un plaisir de vous assassiner à petit feu avec les agios liés au découvert et les frais annexes de rejets de paiements.
 

acartebleuebilllets.jpg
Repost 0