Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 20:47

  Si dans votre jeunesse, vous avez dansé ou bien été bercé par les mélodies s’échappant à plein tube des Juke-box dans les bars et les cafés, vous éprouverez sûrement une certaine nostalgie à la lecture des lignes qui suivent. Si vous êtes trop jeunes pour les avoir côtoyé, découvrez une machine formidable qui servit de lien à des générations entières dans tous les troquets du monde.

 C’est en novembre 1877 que Thomas Edison acquiert une célébrité mondiale en déposant le brevet de son invention : le phonographe, phonogr un appareil qui restitue paroles et musique grâce à des cylindres. Le son est certes de piètre qualité mais c’est une  révolution et, dans les années qui suivent le graphophone va très nettement améliorer la qualité musicale de l’appareil. juke cylindre phono

 Le premier Juke Box est installé le 22 novembre 1889 à San Francisco. C’est une machine à pièces, un phonographe à cylindres capable de lire un seul morceau d’environ 2 minutes. Très vite, le Juke-box va se perfectionner pour offrir le choix entre plusieurs titres. Dès 1910, les cylindres coûteux et qui ont une durée de vie extrêmement courte sont peu à peu remplacés par les disques.

C'est l'avènement du fameux disque juke 5disque vinyle 78 tours qui sera utilisé jusque dans les années 50 avant de céder la place aux machines lisant les petits 45 tours qui feront le bonheur des adolescents.

juke Pendant longtemps les machines ne portent pas l’appellation Juke Box. On parle encore de Phonographes automatiques, ce n’est que dans les années 1930 que le terme va devenir courant. Il semble venir de l’argot américain pour désigner les lieux et les bars un peu mal famés où l’on va danser et s’encanailler : les Juke-joints.

Dans ces endroits se produisent des groupes musicaux :  les Juke-bands qui, faute de place pour les accueillir seront remplacés par ces fameuses machines que l’on nommera tout naturellement Juke –box. Quand on pense au Juke-box, on l’associe souvent au début du Rock’N Roll, juke5 Pourtant, la machine connaît son apogée dès les années 40. Toute la jeunesse d’alors va swinguer dans les bars au rythme des refrains qui sortent de ces énormes boîtes à musique. Un succès qui ne se démentira pas avant les années 1970.

L’apparition de Juke –box numériques dans les années 80 ne ralentira pas le déclin, juke3 

les Walkmans et autres MP3 qui permettent dorénavant d’emporter ses propres morceaux partout finiront de sonner le glas de ces machines traditionnelles.

Depuis, la rareté des Juke-box, pourtant produit à plus de 2 millions d’exemplaires, la beauté de certaines de ces machines, la nostalgie qui y est attachée en font aujourd’hui des pièces de collection extrêmement convoitées.

                       juke4 juke1

Partager cet article

Repost 0

commentaires

augusta 05/01/2010 17:19


bonne année


trublion 24/12/2009 09:54


je te souhaite de passer un bon Noël


trublion 04/12/2009 13:00


bonne fin de semaine