Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 14:21

 A la presque veille des commémorations du 11 novembre, revenons sur un épisode méconnu de la « grande guerre » ainsi qu’elle est malheureusement communément définie. Comme si l’on pouvait adjoindre un tel qualificatif au mot guerre.


Le 1er juin 1915, l’armée française se décide enfin à changer l’habillement de ses soldats. On passe du rouge vif au bleu-horizon.

 sold14.jpgEt c’est bien dommage. Cette belle tenue imposée par je ne sais quel crétin galonné, donnait depuis toujours mais notamment le début de la première guerre mondiale l’occasion à des tas de fantassins et de poilus de se faire tirer par l’ennemi comme des lapins, flamboyants qu’ils étaient avec leur beau pantalon Garance, leurs deux rangées de boutons bien brillants sur la vareuse, sans oublier le couvre-chef rouge flashy également.pantal14.jpg

Au début de la première guerre mondiale, tout ce bel ensemble qui permet à nos soldats d’être une cible parfaite pour la mitraille ennemie d’en face a plus de cent d’âge.

Quasiment partout ailleurs dans le monde, depuis le début du 20ème siècle, les armées ont réformé leur uniforme pour le rendre plus discret. Partout sauf en France évidemment, inévitable village gaulois s’arc boutant sur ses traditions et ses entêtements. Non seulement, il est voyant notre bon p’tit gars chair à canon mais il est totalement empêtré dans ses fringues inappropriées aux joies de la boucherie militaire moderne.

Pourtant, les études et des nouvelles tenues ont été essayées mais elles restent bien au chaud attendant les décisions des plus hautes autorités qui ne viendront qu’après la bataille de la Marne et ses près de 200 000 morts.

Peu à peu, le déploiement des nouveaux habits va se généraliser au sein de notre armée. Nos braves poilus de base, entre ordres et contre ordres, vont maintenant continuer à se faire trouer la peau tout autant pour la plus grande gloire de généraux incompétents et de politiciens velléitaires bien au chaud, mais dans un uniforme qui au moins aura de la tenue. Bleu–Horizon ça donne un autre cachet pour tomber au champ d’horreur.

 Rompez !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 01/11/2016 19:09

C'est vrai que les costumes de l'époque ont eu une bonne part aussi parmi les tombés au champ d'horreur...