Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

3 septembre 2008 3 03 /09 /septembre /2008 19:56

A Londres le week-end dernier, une partie de La Tamise était  tapissée de bleu. En effet, ce dimanche 31 août 2008  une opération visant à recueillir des fonds pour des ONG(organisations non gouvernementales) organisait comme chaque année le plus grand rassemblement possible  de canards en plastique. Cette année, les 250 000 jouets en plastique réunis ont permis de battre le record du monde. Les fonds sont récoltés de la manière suivante: une fois les canards dans l' eau, une course sur un kilomètre est organisée, chaque palmipède  acheté un peu plus de  2 Euros porte un numéro et permet à son propriétaire d' empocher la cagnotte si son canard franchit la ligne d' arrivée en tête. Pour éviter les manipulations ou les tricheries  comme l' an passé , les habituels canards jaunes étaient  remplacés cette année par des  bleus, d' où cette étonnante photo.

 

canardtamise photo tirée de l' actu du 3 sept 2008

Partager cet article

Repost 0

commentaires

estelle 06/09/2008 22:01

impressionnant ! mais dis moi que fait il là, le jaune ?bizzzz

Mésange Tigre 05/09/2008 23:24

Mais lequel donc a gagné ?

Linda et Picasso :0079::0071: 05/09/2008 21:03

en ce soir sombre et pluvieux
Le faisan doré
Quand le Faisan doré courtise sa femelle, Et fait, pour l'éblouir, la roue, il étincelle De feux plus chatoyants qu'un oiseau de vitrail. Dressant sa huppe d'or, hérissant son camail Couleur d'aube et zébré de rayures d'ébène, Gonflant suri plastron rouge ardent, il se promène, Chaque aile soulevée, en hautaines allures ; Son plumage s'emplit de lueurs, les marbrures De son col vert bronzé, l'ourlet d'or de ses pennes, L'incarnat de son dos, les splendeurs incertaines De sa queue où des grains serrés de vermillon Sont alternés avec des traits noirs sur un fond De riche, somptueuse et lucide améthyste, Tout s'allume, tout luit... ... Et, sur ces yeux muants de claires pierreries S'unissant, se brisant en des joailleries Que sertissent le bronze et l'acier, et l'argent, Court encore un frisson d'or mobile et changeant, Qui naît, s'étale, fuit, se rétrécit, tressaille, Éclate, glisse, meurt, coule, ondule, s'écaille, S'écarte en lacis d'or, en plaques d'or s'éploie, Palpite, s'alanguit, se disperse, poudroie, Et d'un insaisissable et féerique réseau Enveloppe le corps enflammé de l'oiseau.

Martine27 05/09/2008 18:40

Juste un peu déjantés nos amis britanniques

Urban :0107: 05/09/2008 17:10

L'année prochaine , ce sera 250 000 éléphants roses sur Trafalgar square ;) Vraiment génial comme idée :))Bonne soirée Pol@++