Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

8 mars 2008 6 08 /03 /mars /2008 13:46

8 Mars et Journée internationale de la femme obligent, mes moustachus se mettent au diapason.

Voici donc quelques clichés de celle qui fut la plus célèbre femme à barbe de femme barbe5 l’histoire : Clémentine Delait (1865-1939). Dotée d’un système pileux excessivement développé, elle se laisse pousser la barbe à la suite d’un pari et décide de la conserver. Ce qui lui confère une certaine notoriété dans les Vosges où elle tient un café et alentours grâce à la vente de cartes postales la femme barbe 1 représentant en tenue masculine (Il est à noter qu’à cette époque, le port de la tenue masculine pour les femmes était interdit et qu’elle a bénéficiéfemmme barbe 3 d’une dérogation).

femmes barbe 9 A la mort de son mari en 1928, elle se lance dans une série de tournées à travers le monde, fait la une des journaux et devient célèbre. Elle décéde en avril 1939 dans son village de Thaon les Vosges.femme moustache

Partager cet article

Repost 0

commentaires

elwood 30/03/2008 09:54

Une bonne surprise de voir 'la femme à barbe' pour compleeter un peu tes infos elle habitait une petite ville qui s'appelle Thaoh les Vosges à 5 km d4epinal en diection de Nancy

Fardoise 12/03/2008 17:53

Je poste mon commentaire ici, car j'admire ton travail sur les moustachu(e)s comme celui sur le sauvetage des mots. Je viens te demander de bien vouloir m'exclure de la communauté sauver les mots et je vais le faire par un article sur l'ostracisme.

Kty 10/03/2008 22:13

c'est quand même une drole d'histoire...

augusta 09/03/2008 23:42

inroyable....et quel caractère..bonne semaine

estelle 09/03/2008 21:22

j'ai appris en regardant qq émissions, que cette "maladie"  existaient tjrs et c'est vraiment très dur à supporter pour ces femmes.