Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 13:30
Je n'ai pas déclaré le vol de ma carte bleue à la police, la personne qui me l'a prise ne pourra jamais dépenser autant que ma femme. Cette citation de l'ancien champion de Tennis Ilie Nastase me semble une bonne introduction pour le sujet du jour, une invention qui a bouleversé notre rapport quotidien à l’argent : la carte bleue.
La carte bleue est «née» le 6 novembre 1967 par la volonté de six des principales banques françaises,la BNP, le CCF, le Crédit du Nord, la CIC, le LCL (ex crédit lyonnais) et la Société générale, acartebleue.jpgqui s’associent pour créer ce moyen de paiement révolutionnaire pour nous faire dépenser tous nos sous, voire un peu plus sans s'en rendre réellement compte.
les nouveaux alliés de circonstances se réunissent en 1972 au sein du groupement d’intérêt économique carte Bleue qui rejoindra en 1973 le groupe VISA international, leader mondial des cartes de paiement, genre dinner’s club ou Western Union.
Le départ est relativement difficile car nombre de commerçants boudent cette nouveauté. De fait, jusqu'en 1984, la CB reste plutôt réservée à une élite. La création d'une interbancabilité va inverser la tendance.
La même année, deux mastodontes du secteur, le crédit mutuel et le crédit agricole, rejoignent le acartebleuedisttrib.jpggroupement carte bleue.
L’interbancabilité est une exception française qui innove une fois de plus en la matière: elle permet à toutes les cartes portant le sigle CB d'être acceptées chez les commerçants équipés d'un terminal ou de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques de billets(DAB).
Dès lors la carte bancaire devient un moyen de paiement universel accessible à la plus grande majorité. Les banques vont se faire un plaisir de doter par tous les moyens le maximum de clients de ce précieux sésameacartebleue5.jpg
Dés lors, Les honnêtes( désolé pour la rature, je n'aime pas juxtaposer deux antonymes) commerçants qui prenaient de haut cette idée saugrenue de carte de paiement vont vite voir où se trouvent leur(s) intérêt(s).Tant pis pour les bas de laine et les chiffres d’affaires passés à l’as grâce aux paiements en liquide, on s'arrangera autrement(là, je leur faire entièrement confiance), la carte bleue est synonyme de consommation de masse.
acartebleue3.jpgEn 1986, la France toujours à la pointe va aller plus loin dans la sécurisation des cartes de paiement en introduisant la  carte à puce mise au point par Roland Moreno, un système qui sera généralisé à  partir de 1992 .
Au fil des ans, la carte de paiement va se décliner de toutes les manières possibles : carte bleue à paiement immédiat ou différé, carté de crédit, de retrait, de financement, cartes prépayées , paiement sans contact etc...acartebleue2.jpg. L'imagination des marchands du Temple pour nous faire mettre la main à la bourse sans y penser est sans limites.
La carte bleue tient une place prépondérante dans notre économie, c’est le mode de paiement préféré et de loin des français, plus de 8 transactions sur 10 se font par son intermédiaire. Il y a en France plus de 61.7 millions de cartes bleues en circulation, 139 paiements  par an et environ 25 retraits de liquide par titulaire.
524 milliards d'opérations en 2013(retraits et paiements), de quoi faire fantasmer plus d'un banquier sans compter les services associés vendus d'office avec votre CB.
 
La carte bleue (internationale) permet de retirer de l’argent et de régler vos achats dans 220 pays.
 
Prudence toutefois, la carte bleue est certes un outil formidable mais son utilisation inconséquente  vous assure  rapidement un passage de vos comptes dans le rouge si vous n'y prenez garde; pour le plus grand bonheur de votre banquier qui se fera un plaisir de vous assassiner à petit feu avec les agios liés au découvert et les frais annexes de rejets de paiements.
 

acartebleuebilllets.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimi 10/11/2015 19:35

Et dire qu'Outre-Atlantique, ils utilisent encore le sabot...

Caroline 06/11/2015 22:30

Ma carte bancaire m'aide quand même beaucoup.. Mais étant donné que j'ai un compte jeune ( encore pour deux ans) impossible pour moi de passer dans le rouge ;)

Rebecca G. 05/11/2015 23:48

article très intéressant et enrichissant, comme d'habitude! Un régal. Merci.