Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 23:00
Le 29 octobre 1981 disparaissait Georges Brassens.
 
De nos jours, Georges Brassens est reconnu comme l’un des artistes majeurs de la chanson française, il est à la fois chanteur, auteur, compositeur et ses textes souvent irrévérencieux, son style inimitable sont devenus brassens-copie-2.jpgdes références.Il est de bon ton de se revendiquer de l'héritage culturel de l'ami Georges.
Le 22 octobre 1921, Georges Brassens voit le jour à Sète au bord de la Méditerranée.
Il passe une enfance plutôt heureuse auprès de ses parents; entre son père, aux idées libertaires  anticléricales prononcées et sa mère, d’origine italienne, adepte convaincue de la religion.
A l’école, Georges Brassens se distingue plus côté bagarres et chamailleries que sur le plan scolaire. Pourtant, l’un de ses professeurs, Alphonse Bonaffé va l’initier et lui donner le goût de la poésie, des textes où brassens1.jpgchaque mot est pesé.
En 1939, il quitte l’école et travaille quelques mois dans l’entreprise familiale de maçonnerie avant de monter à Paris pour tenter sa chance au début de l’année 1940.
Devenu ouvrier chez Renault, Il vit chez une de ses tantes et écrit ses textes. En 1943, il est réquisitionné pour le travail obligatoire en Allemagne (STO).Pendant sa détention, il va rencontrer son futur ami et homme de confiance, Pierre Onténiente. Profitant d’une permission en France en 1944, Brassens choisit de se cacher jusqu'à la fin de la guerre. il va trouver refuge et s’installer durablement (plus de 20 ans) chez un couple, qui lui restera très cher: Jeanne et Marcel Planche à qui il consacrera plusieurs chansons (la cane de Jeanne et Chanson pour l’auvergnat notamment).
brassens6.jpgAprès la guerre, fidèle à ses idées, il publie des articles dans la revue anarchiste « le libertaire », tout en poursuivant l’écriture des textes de ses chansons ou en mettant simplement en musique des auteurs qu’il aime: François Villon,Paul Fort, Paul Valery. Il rencontre à cette même époque la femme de sa vie, Joha Heiman, surnommée Püppchen (petite poupée en allemand).
Il faut attendre le début des années 50 pour que le succès arrive, car malgré les qualités de ses chansons, Brassens ne soulève pas grand enthousiasme lors de ses passages dans différents cabarets.brassens4.jpg
Les prises de positions volontairement provocatrices de certains de ses écrits qui stigmatisent l’imbécillité, la religion, la peine de mort, l’hypocrisie de la société bien-pensante, ajoutées à  sa timidité légendaire, sa gaucherie sur scène et ses airs d’ours mal léché ont longtemps un effet repoussoir. Lui-même se voit plus comme un compositeur que comme un interprète
brassens8.jpgIl faudra toute la conviction d’une artiste alors en vogue, Patachou, pour lui donner sa chance et la confiance qui lui manquait sur scène.
Après une tournée d’essai en province, il revient à Paris en première partie d’Henri Salvador, le succès est fulgurant, tant de la part de la critique que du public. Et  c’est en vedette qu’il passe alors à Bobino puis à l’Olympia en 1954.
Pourtant, certaines de ses chansons, comme le Gorille scandalisent la morale des censeurs de l'époque et vont rester interdites d’antenne durant de longues années.
Parallèlement à de nombreux récitals en France et à l’étranger, Il fait une incursion unique en tant qu’acteur dans un film « La porte des lilas » en 1956. Plus tard, il reviendra au cinéma pour écrire la musique et la chanson du film « les copains d’abord », un titre en accord total avec son personnage.
Ses textes font également brassens7.jpgl’objet d’un recueil « la mauvaise réputation » tandis qu'il se voit décerner plusieurs prix pour ses qualités poétiques enfin reconnues.
Georges Brassens ne se laissera jamais grisé par le succès.Sa simplicité, sa modestie, sa discrétion, son sens de la fidélité en amitié avec ses amis connus tels René Fallet, Lino Ventura, Jacques Brel, ou inconnus comme les époux Planche sont de notoriété publique.
 
Ses chansons et ses textes restent comme des œuvres d'exception dans le paysage culturel français  repris par de nombreux artistes. Une partie de son répertoire fait partie intégrante des classiques étudiés à l’école, belle revanche pour un mauvais garçon.
Atteint d’un cancer, il meurt le 29 octobre 1981 et repose au cimetière de Sète.
 
Quelques titres parmi les 200 enregistrés par Brassens :
Le Mécréant, Le Gorille, Auprès de mon arbre,  La Cane de Jeanne, La Mauvaise Réputation, Les Amoureux des bancs publics, Fernande, Chanson pour l'Auvergnat, Mourir pour des idées, Le petit cheval, Je me suis fait tout petit, Le Pornographe, Les Trompettes de la renommée, Les Copains d'abord, Supplique pour être enterré à la plage de Sète, J’ai rendez-vous avec vous……
brassens3.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

careli tutolibre 01/11/2015 22:53

un grand poète au langage plus riche qu'il n'y paraissait et aux mélodies plus subtile qu'on l'eut cru

Rebecca G. 29/10/2015 22:38

J'étais un peu trop jeune pour l'apprécier pleinement, mais j'ai tout de même grandi avec, car mon père était un fan et l'écoutait souvent à la maison (comme Brel et Cabrel, d'ailleurs, quand ce n'était pas... La Callas!). Merci pour cet article souvenir...

Caroline 29/10/2015 21:44

J'aime beaucoup Brassens !

hesteve-pamphile 20/11/2014 15:55

Merci à vous pour ce bel article-souvenir du grand Georges, grand provocateur qui secoua une partie de cette France, bien recuite. "Quand Margot dégrafait son corsa-age...
Pour donner la gou-goutte à son chat..."
Merci.