Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
demain sera un autre jour(peut-être)

Des petits Rien

Une fois rien, c'est rien ; deux fois rien, ce n'est pas beaucoup, mais pour trois fois rien, on peut déjà s'acheter quelque chose, et pour pas cher.
 
                                                                             « Parler pour ne rien dire » Raymond Devos 
devos.jpg
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'aime beaucoup Raymond Devos, il manie les mots comme personne !
Répondre
M
J'adore la façon qu'avait Devos de jouer avec les mots
Répondre
S
C'était un artiste qui savait jongler avec les mots, on a perdu un grand humoriste.
Bonne soirée Santounette
Répondre
Z
Raymond Devos était décidément un très grand... même s'il ne portait pas la moustache !!
Répondre
C
le GENIE du non-sens, de l' absurde, et de tous les tripatouilages de la langue ! Bonne nuit :)
Répondre
D
Difficile d'ajouter un 4°rien, ou d'en enlever un...alors je ne dis rien ...
Répondre
G
C'est un mec qui s'installe sur un marché et il n'y a rien sur l'étal. Passe un chaland qui lui dit:
"Vous vendez quoi là?"
"Ben rien!"
"Et ca se vend bien?"
"Regardez vous même, j'en ai plus !"
Répondre
M
j'ajouterai:" celui qui veut tout n'aura rien et, comme la vie est bien faite, celui qui ne demande rien n'aura rien non plus" - Bernard Barrault-
Répondre
B
Regretté Devos qui donnait une âme à chaque mot.
Bon lundi !
Répondre
S
mon papa m'a fait decouvrir ce monsieur,bonne semaine @+
Répondre