Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 13:26
Le 20 juin 1894, Alexandre Yersin, un jeune médecin issu de l'institut Pasteur, isole le bacille de la peste à Hong Kong.
yersin.jpgAlexandre Yersin est né à Aubonne en suisse près de Lausanne le 22 septembre 1863. Après un détour par l’Allemagne, Il vient poursuivre ses études de médecine à Paris  à l’Hôtel-Dieu. C’est là qu’il va faire la rencontre la plus importante de sa vie en la personne d’Emile Roux qui va l’intégrer à l’équipe de l’institut Pasteur. Là, il participe à la vaccination contre la rage et va isoler avec Emile Roux la toxine diphtérique. Il obtient son doctorat en 1888. En 1889, il acquiert la nationalité française et devient préparateur pour les cours de microbiologie.
C’est en 1890 qu’il fait son premier séjour dans les colonies françaises d’Indochine, il va pendant plusieurs mois explorer et cartographier toute cette partie du monde. Mais en 1894, une épidémie de peste fait de monstrueux ravages en chine. En moins de trois semaines, sans pratiquement aucun moyen, il réussit l’exploit d’isoler le germe responsable de ce fléau multi séculaire. On donnera son à nom à ce microbe excessivement résistant transmis à l’homme par les puces (Yersinia pestis) le bacille de Yersin.
L’année suivante, de retour à Paris, il va mettre au point avec Emile Roux et le docteur Calmette un sérum contre la peste.
Totalement désintéressé, très attaché à cette région du monde et grand défenseur des populations locales, il refuse les honneurs et s’installe avec son épouse annamite dans un petit village. Il va contribuer activement au développement des instituts Pasteur, et à l’établissement de sanatoriums dans cette partie de l’Asie.
En 1943, pendant l’occupation japonaise, Alexandre Yersin meurt à 79 ans.
Depuis, au  Vietnam, il reste fêté comme un véritable héros où son nom a été donné à de nombreux établissements scolaires. La Suisse et la France semblent l’avoir quelque peu oublié.
Un petit extrait d’une lettre écrite en 1890 pour situer le personnage :
Demander de l'argent pour soigner un malade, c'est un peu lui dire la bourse ou la vie!
yersin1.jpg

un roman lui est consacré : Peste et choléra : Patrick Deville 2012. prix fémina

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manou 15/06/2016 15:46

Un médecin vraiment désintéressé ! Je connaissais son nom mais pas les détails de la vie car il existe en homéopathie, des granulés qui s'appellent "serum de Yersin", préventif de la grippe et comme d'habitude tu m'apprends toujours pleins de chose quand je viens faire un tour par chez toi !

Mimi 12/06/2016 15:55

Voilà un éminent médecin ressorti de l'oubli pour quelques temps. Merci à toi Pol d'avoir remonté cet article si intéressant dans lequel on peut aussi s'apercevoir que quelques-uns d'entre nous oeuvrent pour l'humanité et non pas pour eux-mêmes ni pour la gloire.

BIDUDULE 21/06/2007 07:34

Toujours enrichissant de visiter ton site.
Belle journée.

:0014: dom :0010: 21/06/2007 06:54

Bel hommage ...
Merci de ton passage !
Bonne journée,
dom

Philippe 20/06/2007 20:32

Merci pour ton passage et ton commentaire! J'aime bien ce blog varié. Très intéressant; je reviendrai!