Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

28 mai 2007 1 28 /05 /mai /2007 17:45
anti_bug_fckUne femme mariée à un homme qui la trompe avec la femme de son amant, laquelle trompe son mari avec le sien et qui en est réduite à tromper son amant avec celui de sa femme parce que son amant est son mari et que la femme de son époux est la maîtresse d'un homme déshonoré par l'amant d'une femme dont le mari trompe sa maîtresse avec la femme de son amant ne sait plus où elle en est ni ce qu'elle doit faire pour ne pas compliquer encore une situation qui l'est déjà suffisamment comme ça.


Pierre Dac (oui,je sais y'en déja eu une y à pô longtemps mais j'aime ça et c'est moi le patron sur mon blog)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

pmd 30/05/2007 16:53

la valse des maris est pas mal aussi
de mémoire

"et l'on finit par devenir intime
à force à force de se passer le relais"

Ismerie 30/05/2007 07:55

Bon, celle-là, je la relirai quand j'aurai 5 mn !
;o)))

KAOU15 29/05/2007 00:23

La traitresse de Georges Brassens
Paroles: Georges Brassens. Musique: Georges Brassens 1961


J'en appelle à la mort, je l'attends sans frayeur
Je n'tiens plus à la vie, je cherche un fossoyeur
Qu'aurait un' tombe à vendre à n'importe quel prix
J'ai surpris ma maîtresse au bras de son mari
Ma maîtresse, la traîtresse !

J'croyais tenir l'amour au bout de mon harpon
Mon p'tit drapeau flottait au cœur d'madam' Dupont
Mais tout est consommé : hier soir, au coin d'un bois
J'ai surpris ma maîtresse avec son mari, pouah
Ma maîtresse, la traîtresse !

Trouverais-je les noms, trouverais-je les mots
Pour noter d'infamie cet enfant de chameau
Qu'a choisi son époux pour tromper son amant
Qu'a conduit l'adultère à son point culminant
Ma maîtresse, la traîtresse !