Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : demain sera un autre jour(peut-être)
  • demain sera un autre jour(peut-être)
  • : Demain sera un autre jour: des mots et leur histoire, de l'actualité, de l'humour(tel que je le conçois),des barbus moustachus et parfois la pensée du jour .
  • Contact

Recherche

9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 06:57
Bison Futé

Première grande vague de transhumance estivale. Nous étions encore nombreux  avant le départ à vérifier l'état des routes et les conditions de circulation pour tenter d'échapper aux bouchons qui se profilaient à l'horizon.
 En France, un des leaders de ces études a vu le jour le 30 juin 1976.
Le gouvernement par l’intermédiaire du ministère des Transports annonce alors  la naissance de Bison Futé. Symbolisé par un indien, ce service est chargé d’améliorer la circulation sur les routes de France lors des grands chassés croisés en prodiguant conseils et prévisions. L’idée de Bison futé naît après les embouteillages monstres de l’été 1975. Un record est alors enregistré le 2 août 1975.Près de 600 kilomètres d’embouteillage et plus de 60 000 véhicules bloqués sont recensés,  notamment sur les axes entre Paris et l’Espagne. A l’époque, la plupart des travailleurs ont un mois complet de congés et prennent la route le même jour.

A l'origine Bison futé est simplement  composé d’une dizaine de personnes chargées de conseiller et d’informer les futurs voyageurs pour organiser au mieux les déplacements. Le succès est immédiat et le résultat sera spectaculaire puisque les congés de l’été 1976 verront les bouchons fondre de plus de 50 %. Depuis le record de bouchons a été de nombreuses fois battu notamment en raison de la densification du parc automobile et il n’est pas rare de voir se cumuler près de 1000 kilomètres de bouchons certains jours de départ sur les parcours autoroutiers français

La mascotte du petit indien est choisie en raison de son degré de sympathie immédiate qui, dans l’imaginaire collectif renvoie à l’enfance, à la ruse, au pisteur (itinéraires bis), à la débrouillardise.

Aujourd'hui, bison futé est incontournable et a su s’adapter aux changements de nos habitudes(RTT, Week-end, vacances en décalé…) sur l’ensemble de l’hexagone via l'intermédiaire du Centre National d'Information Routière basé à Rosny sous-bois et de ses 7 centres Régionaux d'Information et de Coordination Routière(CICR), qui informent 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7 en  donnant toutes les informations utiles à la bonne circulation ( trafic, travaux, phénomènes météo, accidents…).

Un système de couleurs (verte, orange rouge et noir) donne la tendance des prévisions de circulation. On estime que si 10% des automobilistes suivent les conseils de Bison futé, les bouchons sont réduits de moitié.

Bien sûr, bison futé ne l’est pas toujours autant qu’il veut bien le faire croire et ses estimations semblent parfois manquer de clairvoyance car il ne peut  maîtriser l’impact des nouvelles technologies (GPS, applications dédiées…), humain ni les conséquences de  ses conseils en amont qui influenceront ou pas   un pourcentage plus ou moins important de voyageurs.

Que vous suiviez ou non ses conseils ou celui de votre bon sens,  je vous souhaite une  Bonne route.


Le site de bison futé :http://www.bisonfute.equipement.gouv.fr/fr/rubrique.php3?id_rubrique=19

Partager cet article

Repost 0

commentaires

manou 17/07/2017 14:36

J'évite de rouler les vendredis, samedis, jours fériés et retour de pont tout l'été...Grâce à qui ! Il est malin ce petit bison et nous a bien rendu service quand je n'avais que peu de vacances et que je partais en même temps que tout le monde :)

Mimi 09/07/2017 15:46

Toujours en pleine forme le bison malgré ses 40 ans bien sonnés ! Il nous a rendu bien service du temps où j'habitais le Nord et allais chercher le soleil dans le sud. Maintenant j'y suis au sud et je ne bouge pas pendant les temps scolaires. Mais faudrait voir à ne pas aller à l'ouest !!